7 erreurs à éviter lors d'une location

Modifié par TiM Vanhove le 12/07/2012

© Habitos.be
Maison à louer
© Simon Blackley
© DeBacker
© Plus Magazine
-
© Arkana

Si vous avez décidé de vous lancer sur le marché de la location, assurez-vous d'être bien préparé. Quantité de coûts imprévus pourraient s'ajouter, surtout pour les novices, mais pas seulement. 

1. Sous-estimer les coûts

Avant de vous mettre à la recherche d’un appartement, déterminez le montant mensuel que vous êtes prêt à consacrer pour une location. Ensuite seulement, examinez le prix des appartements dans le quartier où vous désirez vous établir. Si les prix sont trop élevés, il faudra sans doute vous mettre à la recherche d’un co-locataire, sinon opter pour un autre quartier.

En outre, n’oubliez pas d’anticiper les nombreux "coûts de départ" comme la garantie locative, par exemple, ou les frais de déménagement, le raccordement au gaz, à l’électricité, à Internet, à la télévision, au téléphone, etc. Si toutes ces charges ne sont pas comprises dans votre loyer, n’oubliez pas d’en tenir compte dans vos dépenses mensuelles.

 

2. Mal sélectionner vos priorités

Ne privilégiez pas un appartement avec une superbe vue si celui-ci ne dispose pas, par exemple, d’une proximité avec les transports en communs ou de facilité de parking. Vous devez séparer de manière bien distincte vos désirs et vos besoins, et mettre bien évidemment la priorité sur vos besoins. Quand votre situation financière s’améliorera, il sera toujours temps de changer d’appartement et d’opter pour celui disposant d’une belle vue.

 

3. Visiter de manière superficielle

Ne vous contentez pas de simplement visiter l’appartement. Prenez un mètre avec vous et mesurez, par exemple, la largeur de la porte et des fenêtres. Si celles-ci sont trop petites, comment allez-vous faire pour amener votre fauteuil et votre lit "king size"?

Ensuite, testez les robinets et la chasse d’eau afin d’être sûr que l’arrivée d’eau fonctionne bien. Prenez également le temps d’inspecter l’atmosphère de l’appartement : y a-t-il des odeurs bizarres ? Y’a-t-il beaucoup de bruit dehors ? Avez-vous une bonne réception avec votre gsm ? Disposez-vous de suffisamment de prises de courant électrique ?

Mais le plus important : inspectez les moindres recoins de l’appartement et si vous remarquez des défauts, exigez du propriétaire qu’il les répare avant votre arrivée.

 

4. Ne pas lire attentivement le bail

Il ne suffit pas de lire le bail, encore devez-vous comprendre toutes les clauses qu’il contient. En effet, une partie d’entre elles pourraient avoir un impact non négligeable sur votre portefeuille. Par exemple, vous pourriez devoir payer des pénalités en cas de retard de loyer. Si vous avez la moindre question, renseignez-vous auprès des personnes compétentes ou auprès d’amis maîtrisant le sujet.

 

5. Ne pas se renseigner sur les charges

Vous pouvez être amené à être pleinement responsable des charges. Si c’est le cas, prenez contact avec les différents fournisseurs (eau, gaz, électricité, téléphone, etc.) au moins une semaine avant votre déménagement et arrangez-vous pour être relié à tous ces services la veille de votre arrivée.

 

6. Ne pas prendre d’assurance

Ne négligez pas cet aspect de votre location. Même si votre propriétaire dispose d’une assurance, celle-ci ne couvre que l’immeuble et les infrastructures. Donc en cas d’incendie, si votre appartement brûle, vous ne toucherez rien pour la perte de vos vêtements, de votre télévision, de vos meubles, de votre micro-onde, de votre ordinateur, etc. Certains baux exigent de surcroît une assurance couvrant votre responsabilité civile locative.

 

7. Oublier le nécessaire basique

Les magasins sont fermés, vous n’avez plus rien à manger sinon cette boîte de raviolis. Le problème, c’est que vous ne disposez pas d’un ouvre-boîte. Cet ustensile fait partie des nombreux autres objets auxquels vous devez penser comme une poubelle, des éponges, un nécessaire de nettoyage, un aspirateur ou un balai, de la vailselle, des casseroles, des couverts, des essuies, etc.

N’hésitez pas à investir dans une petite boîte à outils, celle-ci pourrait bien vous être utile pour réaliser quelques travaux pratiques nécessaires à l’aménagement de votre appartement.

 

Source: Mon Argent.be 
 

ABS Bouwteam livre
© ABS Bouwteam

Avant de prendre vos quartiers, pensez à l'état des lieux !

Nous vous conseillons vivement de procéder à un état des lieux avec le/la propriétaire, c’est-à-dire une description détaillée par écrit de tout ce qui se trouve dans les locaux loués, meubles (électroménager, meubles si le bien est loué meublé...) ou immeubles (murs, sols, fenêtres...) et l’état dans lequel tout se trouve. Pensez à prendre des photos.

En effet, le locataire est tenu de rendre l’immeuble loué dans le même état à sa sortie qu’à son entrée dans les lieux, excepté l’usure normale des choses et du temps.

Cet état des lieux peut s’effectuer avec l’aide d’un expert, qui s’acquittera de sa tâche de manière très détaillée et professionnelle mais sera plus coûteux, ou à l’amiable.

Dans le cas d’un état des lieux à l’amiable, le document « état des lieux » doit être rempli en double exemplaire et les deux parties doivent se trouver sur place ou être représentées au moment de l’état des lieux.