Partenaires recommandés

Zelfbouwmarkt logo
logo SoSimply
Quooker
logo Groupe Atlantic
Logo X2O Salles de Bains
Sanitaires

Le spécialiste du sanitaire: Récupérez la chaleur de l'eau de la douche

La chaleur de l’eau de la douche que l’on vient de prendre est généralement perdue, du fait que l’eau usée s’écoule dans les tuyaux d’évacuation. Mais dans le cadre des économies d’énergie, on peut aussi récupérer cette chaleur. Par exemple, par le biais d’un récupérateur de chaleur, qui transfert la chaleur à l’eau courante fraîche. On peut donc économiser sa consommation d’énergie, sans perdre en confort.


En fait, grâce au principe de l’échange thermique, on peut extraire l’énergie de la chaleur des eaux usées pour chauffer un nouvel apport d’eau courante. Ceci concerne soit l’eau de la douche ou du bain, soit l’eau du lave-vaisselle ou de l’évier. Non seulement on peut économiser l’énergie en isolant parfaitement l’habitation, mais par ailleurs, on peut encore faire des économies sur la consommation d’énergie qu’induit l’eau chaude. Non pas en consommant moins, mais en récupérant la chaleur contenue dans l’eau chaude utilisée.


Le tuyau de la douche

On a par exemple le système de RCD en forme de tuyau vertical. Ce tuyau de douche ressemble en quelque sorte à une gouttière, à la différence que le tuyau de douche est doté d’une paroi double. L’eau chaude usée s’écoule par la partie centrale et l’eau sanitaire fraîche remonte par la partie extérieure, vers la douche. Grâce au contact avec les parois du tuyau, l’eau de douche usée transfert sa chaleur à l’eau sanitaire fraîche qui remonte vers la douche ou la chaudière.

On a donc le choix de préchauffer l’eau froide qui est acheminée vers la douche ou l’eau froide qui coule vers la chaudière. Ainsi, la chaudière devra moins chauffer l’eau puisqu’elle est déjà préchauffée. Le RCD est réalisé entièrement en cuivre pur afin d’exploiter au maximum le transfert de chaleur entre l’eau courante fraîche et l’eau de douche usée. “A condition toutefois que le tuyau de douche soit installé à la verticale, sinon on risque de contrarier le fonctionnement de l’échangeur de chaleur puisqu’on utilise moins de surface de contact pour récupérer la chaleur et la transférer. L’emplacement de la chaudière n’a cependant aucune importance,” déclare Kamiel Eeckhout, product manager chez Van Marcke


Economiser la moitié de l’eau

Un RCD est donc un échangeur thermique en forme de tube que l’on peut adapter dans les bâtiments et les habitations dont la douche et la chaudière se trouvent au même étage. On peut ainsi récupérer plus de la moitié de la chaleur prélevée dans l’eau usée. Ce qui peut générer une économie en termes de consommation de gaz de plusieurs dizaines de m³ par an.

Ce RCD a également un impact sur le certificat PEB de l’habitation, car le RCD donne une réduction de points PEB allant de 0,06 à 0,12 points PEB. Certains modèles peuvent être raccordés directement à l’égout, de telle sorte qu’il ne faut plus de raccordement ouvert ou de raccord de frein (air-brake). Ajoutons aussi le fait qu’un RCD peut se poser aussi dans le local technique, dans la conduite d’évacuation de la douche.

Hei-tech Hei-tech a mis au point le tuyau de douche Recoh-vert: pour en savoir plus, découvrez la brochure Recoh-vert brochure.


Isoler le tuyau de douche

Les meilleures versions du RCD en forme de gouttière verticale sont généralement réalisées entièrement en cuivre, en raison des bonnes propriétés conductrices de ce métal. Il ne faut pas isoler les tuyaux en cuivre. “Il vaut mieux les laisser dégagés. On évite ainsi tout développement des bactéries légionella, ce qui se produit lorsqu’on a de l’eau qui stagne à une température de 25° ou plus. Si on isole le cuivre, le matériau perd aussi en conductivité”, nous explique le spécialiste du sanitaire, Kamiel Eeckhout, de Van Marcke.

Il existe aussi des versions de RCD avec paroi extérieure en matériau synthétique, mais il ne se refroidit pas aussi vite par l’extérieur, ce qui augmente encore le risque de légionella. 


La chaleur du bac de douche

Le système de RCD horizontal, quant à lui, se situe sous le bac de douche. L’eau chaude qui coule dans le bac réchauffe l’eau courante froide qui s’écoule vers la douche et/ou la chaudière. C’est une spirale contenue dans la paroi intérieure du récupérateur qui transfert la chaleur de l’eau usée à l’eau froide qui est acheminée le long de la spirale.

Ce système de RCD peut être posé sous un bac de douche et être raccordé à la conduite d’évacuation située au milieu du bac. Le récupérateur de chaleur dans ce cas a la forme d’une soucoupe en cuivre traversée par un tuyau en cuivre. L’eau coule dans la soucoupe avant de se diriger vers les conduites d’évacuation. De cette manière, l’eau usée réchauffe l’eau sanitaire fraîche dans le tuyau de cuivre.

Ce système de RCD s’utilise uniquement dans les bacs de douche surélevés. Il faut par exemple prévoir une chambre de visite sous le bac de douche. Certains fournisseurs de ces bacs de douche à RCD livrent de série une plinthe de finition dans la même teinte que le bac de douche (avec fermeture magnétique) de telle sorte que l’on puisse parfaitement parachever la douche. Voir par exemple le Recoh-tray de Hei-tech. 


Un tuyau de douche multiple

Si vous disposez de plusieurs douches, vous pouvez aussi regrouper les tuyaux de douche. L’eau usée des douches est récoltée dans un collecteur. Ce collecteur veille à une répartition égale de l’eau usée chaude sur les différents récupérateurs de chaleur. L’eau est ensuite pompée vers les récupérateurs de chaleur où l’eau usée chaude préchauffe l’eau courante fraîche, avant qu’elle ne soit acheminée vers les douches ou la chaudière. Ce système comprenant plusieurs tuyaux de douche est le Recoh-multivert de Hei-tech. 


Les avantages du récupérateur de chaleur de douche

  • Un système relativement simple sans applications complexes ou électroniques
  • Un investissement relativement abordable pour économiser de l’énergie simplement
  • Favorable pour le certificat PEB de l’habitation
  • Amortissement de quelques années, en fonction de la quantité d’eau chaude consommée dans l’habitation.
  • S’utilise aussi en combinaison avec un chauffe-eau solaire. Le RCD préchauffe l’eau fraîche, le chauffe-eau procure encore plus de chaleur en été. Le RCD combiné à un chauffe-eau solaire se justifie certainement en hiver, car la chaudière devra moins prester.


Pour en savoir plus:


Consultez aussie:

 

Remerciements à Van Marcke

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois