Partenaires recommandés

Zelfbouwmarkt logo
Déco

Pierre Kroll nous invite chez lui

Habitos.be a rencontré le caricaturiste et hommes de médias Pierre Kroll. Cet architecte de formation, né au Congo en 1958, nous a fait quelques confidences sur la pièce qu’il préfère dans sa maison liégeoise, mais aussi sur sa vie bien remplie, son canapé rouge, son flamand rose et… son désordre.
Habitos.be : Quel est votre pièce ou endroit préféré chez vous ?
                                        
Pierre Kroll : Malheureusement, devrais-je dire : mon bureau. « Malheureusement » parce que le travail n'est pas la seule valeur dans la vie mais j'ai construit un peu ma maison autour de lui. Pendant 20 ans, j’ai travaillé dans une pièce d'une maison de ville. Trop petite, c'est devenu deux pièces mais il y avait peu de lumière naturelle. J'étais comme un étudiant qui étudie dans sa chambre. J'ai acheté une maison en dehors de la ville et l'ai complètement modifiée autour d'un grand bureau, avec une coursive extérieure, pleine de lumière, une vue sur des grands arbres, une cage d'escaliers séparée et .... des mètres et des mètres de tiroirs.
Habitos.be : Pourquoi la préférez-vous ?
 
Pierre Kroll : Mon métier reste une passion et ce lieu n’est donc pas synonyme de torture épouvantable ou d'ennui. C'est ma pièce préférée aussi parce que c'est tout simplement la plus belle. 
 
Habitos.be : Expliquez-nous ce que vous y faites ?
 
Pierre Kroll :
Donc j'y dessine. J'y écris. J'y reçois des journalistes. Ce qui est marrant, par exemple c'est que, ayant de la place, j'ai un grand bureau sur lequel je fais mes dessins. Et je me lève pour les scanner et les envoyer sur un autre bureau. C'est pas du tout rationnel ... mais ça me fait de l’exercice !  Ah oui : parfois une sieste dans un canapé en cuir rouge mais pas plus de dix minutes.
Habitos.be : Quand avez-vous aménagé cet endroit ?
 
Pierre Kroll : Il y a trois ou quatre ans…  ça ne s'est pas fait en un jour. Pendant 9 mois, je venais travailler ici, dans cette maison sur les hauteurs de Liège, proche du Campus universitaire du Sart-Tilman. Puis je rentrais le soir dans la maison familiale avant de déplacer tout le monde ici. 
 
Habitos.be : Combien de temps y passez-vous ?
 
Pierre Kroll : Beaucoup de temps. Je suis indépendant. A part ce qui se fait dehors (télévision, rendez-vous,...), tout mon boulot se fait dans ce bureau. De 9 à 19 heures certainement. Les week-ends aussi, à peine un peu moins qu'en semaine. Au fond, à part d'une douche, je me demande si j'ai vraiment besoin d'autres pièces dans ma maison ! 
 
Habitos.be : En quoi consiste la décoration de cet endroit ? Quel est son style ? Ses matériaux, ses couleurs ?

Pierre Kroll : Les murs sont blancs. Rien n'y est accroché. L'un d'entre eux sert d’écran mais tout le long côté est vitré. Tout celui qui lui fait face est un grand meuble en panneaux de bambou, des grands tiroirs remplis de dessin mal archivés et des tablettes couvertes de livres mal rangés.

Habitos.be : Qu’est-ce qui fait la particularité de cet endroit ? Quels sont les petites touches personnelles ?

Pierre Kroll : Le bordel si vous me passez l’expression mais dans un environnement très « contemporain » ... et cette présence immense du jardin.

Habitos.be : Vous avez de la compagnie aussi ...

Pierre Kroll : Vous parlez de mon flamand rose empaillé ? Je l’ai acheté il y a plus de 20 ans chez un brocanteur. C’est la seule présence dans mon bureau. Il partage mes journées sans dire un mot.

Habitos.be : Dans cette pièce ou endroit, si vous deviez y changer quelque chose, que serait-ce ?

Pierre Kroll : Je rêve parfois d'un ordre parfait. Mais pour le reste, c'est suffisamment récent pour que je n'ai rien envie de changer !

Habitos.be : Chez vous, de qui vient l’inspiration ? De vous-même ou faites-vous appel à un architecte d’intérieur ?

Pierre Kroll : Je suis architecte de formation, même si ça fait maintenant 30 ans que je ne fais que des petits dessins. J'ai donc évidement mis beaucoup de moi mais j'ai pris un architecte néanmoins pour la maison parce que je n'ai pas l'expérience des chantiers. Et c'est un ami, ex-architecte reconverti lui aussi, qui a dessiné et réalisé les meubles intégrés. Dans cette pièce en bambou, dans le séjour en acacia, dans les salles de bain en hévéa.


Interview réalisée en novembre 2012 par Vinciane Pinte

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois