Location

Comment faire baisser votre loyer?

L'inflation négative (déflation) de ces derniers mois pourrait bien être une bonne nouvelle pour les locataires. En effet: l'indice santé a baissé. Et étant donné que l'indexation des loyers suit cet indice, vous pouvez demander une diminution du loyer à votre bailleur. Comment faire?


L’indice santé

Suite à l'inflation négative de ces derniers mois, certains loyers pourraient diminuer dès ce mois-ci. C'est déjà le cas pour les contrats de bail dont la date anniversaire est en juillet. Les loyers sont d'ailleurs liés à l'indice santé. L'indice santé de juillet 2009 (110,50) se situe actuellement pour la première fois en-dessous de l'indice de juin 2008 (110,62).
Pour l'instant, cette baisse est purement symbolique. Il s'agit à peine de 0,1%, autrement dit une baisse de 50 centimes sur un loyer mensuel de 500 euros. L'inflation pourrait continuer à baisser durant les prochains mois, entraînant une chute des loyers. Le bureau du Plan s'attend à une diminution de l'indice durant les 3 à 4 mois à venir.


Choisissez le bon indice

L'initiative d'une baisse du loyer revient au locataire et non au bailleur. L'indice à prendre en compte est celui du mois précédant la signature du contrat de bail. Si vous avez signé le contrat en juillet, vous devrez prendre en compte l'indice de juin. Si vous avez signé le contrat en juin, et vous n'avez déménagé qu'en septembre, c'est celui de mai qui rentre en ligne de compte. "Et l'indice du mois de mai 2009 était plus élevé que celui de mai 2008", note Katelijne D'Hauwers, directrice du syndicat national des propriétaires.
Vous ne pourrez obtenir une diminution de votre loyer que lorsque l'indice de santé est inférieur à celui de l'année précédente, au moment de "l'anniversaire de l'entrée en vigueur du contrat de location", affirme D'Hauwers. En d'autres termes: 12 mois après la signature du contrat. Mais même si vous oubliez d'y penser à temps, ce n'est pas grave. S'il s'agit de votre lieu de résidence principale, vous avez droit à un sursis de 3 mois. Donc, même si vous ne demandez une diminution du loyer qu'en octobre, vous devriez pouvoir l'obtenir. Et de manière rétroactive. Cette diminution ne sera donc pas appliquée qu'à partir du mois d'octobre, mais avec effet rétroactif pour les mois de juillet, août et septembre.


Réfléchissez d’abord

Réfléchissez-y à deux fois avant de demander à votre bailleur une adaptation de l'indice. Par exemple lorsque le bailleur n'a pas effectué d'adaptation de l'indice durant les années précédentes (concrètement: une augmentation du loyer). Si vous êtes dans ce cas-là et que vous demandez quand-même une indexation, vous pourriez vous retrouver à devoir payer un loyer plus cher qu'auparavant.
Retrouvez ici l'évolution de l'indice santé. Vous pourrez alors vérifier si vous pourriez bénéficier d'une diminution de votre loyer.


Inflation, déflation: quid?

L’inflation est caractérisée par l'augmentation générale des prix au cours d’une période donnée, mesurée à l'aide de l'indice des prix à la consommation. Celui-ci permet de mesurer l’évolution du niveau de prix d’un panier de biens et de services censé représenter les dépenses d’un ménage moyen.
Lorsque l'inflation descend en-dessous de 0, on parle de déflation, ou d'inflation négative. La déflation est une baisse généralisée des prix qui entraîne une contraction de l'activité économique, une hausse du chômage, une diminution des salaires et une perte du pouvoir d'achat. Ce phénomène négatif a tendance à persister et est difficile à combattre.

 


Plus d’info: Mon Argent

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois