Passer une habitation au crible

Achat immobilier : les choses à surveiller lors de votre première visite

Vous êtes sur le point de visiter une maison ou un appartement qui vous plaît en vue d’un achat ? Nous vous récapitulons les points clés à vérifier et les questions importantes à poser au vendeur.

L’environnement du bien immobilier

Arrivez avant l’heure prévue de la visite et promenez-vous dans l’environnement immédiat du logement. Vérifiez les points suivants :

  • Le logement est-il bien desservi ? (réseau routier, transports en commun, proximité du lieu de travail)
  • Est-il proche des commerces, d’une école ?
  • N’y a-t-il pas d’éventuelles nuisances (bruit, circulation dense, odeurs, …)
  • Le quartier vous plaît-il ? Vous semble-t-il secure ? N’hésitez pas à discuter avec le voisinage.
  • Si c’est en ville, comment faire pour se garer ?

Qui dit appartement, dit copropriété

S’il s’agit d’une copropriété, il y a des parties communes. Des travaux sont-ils prévus prochainement ? Si oui, pour quel montant ? Quelles sont les charges de copropriété à payer ? Pour toutes ces questions, demandez à prendre connaissance des compte-rendu des assemblées générales de copropriétaires. Adressez-vous au syndic d'immeuble.

Plus d'infos sur la copropriété 

Check list : Les points importants à l’intérieur de l’habitation

Il vaut toujours mieux visiter une habitation de jour, et ensuite, à différents moments de la journée.

Soyez attentif à :
  • L’état général du bien
  • La toiture de l’intérieur et de l’extérieur. De quand date-t-elle ? Est-elle bien isolée ? 
  • Inspectez les châssis, les portes, les sols, les murs
  • Quel est le mode de chauffage et dans quel état est-il ? De quand date-t-il ?
  • L’électricité est-elle conforme ?
  • Dans quel état sont les sanitaires ?
  • Observez-vous des tâches d’humidité ? La cave est-elle propre et sèche ?
  • Orientation des pièces de vie : la maison est-elle lumineuse ?
  • Renseignez-vous sur le niveau d’isolation thermique du bien : le vendeur doit vous soumettre le certificat de performance énergétique du bien. C'est une obligation.
  • Renseignez-vous sur l’isolation acoustique du bien
  • L’habitation offre-t-elle des possibilités d’extension ?
  • Quelle est la superficie et l’orientation du jardin ?

Estimez la valeur totale du bien

Faites une liste des points positifs et négatifs et chiffrez les travaux nécessaires en vue d’estimer le coût total du bien. N’oubliez pas d’inclure : les droits d’enregistrement, les frais de notaire, le précompte immobilier, les taxes, les assurances vie/incendie. Demandez au vendeur ce que représentent les frais de fonctionnement du logement (eau, électricité, chauffage, …). Renseignez-vous auprès de la commune pour savoir si le bien respecte les prescriptions urbanistiques, n’est pas en zone verte ou en zone inondable.

Négociez !

Si le bien vous plaît vraiment et correspond à votre budget, refaites une ou plusieurs visites avec des connaisseurs (architecte, expert, …) qui n’ont pas la même implication émotionnelle que vous. Si tout se passe bien, il ne vous reste plus qu’à négocier le prix affiché et de faire une offre … Bonne chance !
Auteur : Vinciane Pinte - avril 2014

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois