Le séjour

Une vie multifonctionnelle dans le séjour

‘Séjour’ ou ‘pièce à vivre’; ce sont les termes que vous rencontrerez souvent sur les plans d’architectes. Mais quand on considère les fonctions qui sont mises en œuvre aujourd’hui, cela va bien au-delà de ce qu’implique un ‘séjour’. En effet, on peut y installer un coin pour les enfants, un bureau, un bar, une zone lounge, une bibliothèque, …Si tout cela est agencé de manière bien réfléchie, ces différentes fonctions peuvent cohabiter en parfaite harmonie.


Les jeunes enfants n’aiment pas trop jouer tous seuls dans leur chambre. Parfois, on ramène du boulot du bureau. On se détend non pas en regardant la télé mais en se vautrant dans un coin salon ou lounge. Cela coûte cher de prévoir un espace bien à part pour chacune de ces fonctions et c’est même déconseillé. Les petits, il vaut mieux qu’ils ne jouent pas trop loin afin que vous puissiez les surveiller. Pour terminer l’un ou l’autre travail pour le boulot, il ne faut pas nécessairement aménager tout un bureau. Ces fonctions complémentaires, on peut parfaitement les intégrer dans le séjour, à titre temporaire ou définitif.


Il faut planifier tout ça

Il n’est pas question de fourrer un bureau ou un tapis de jeu dans un coin du séjour, il vaut mieux tout planifier parfaitement au préalable. Faites une liste de toutes les activités que vous souhaitez organiser dans le séjour et octroyez-leur l’emplacement le plus approprié dans le séjour. Chaque activité a ses propres exigences et celles-ci auront sans nul doute une influence sur leur emplacement dans l’espace. En effet, prenons l’exemple du bureau: il lui faut de la lumière naturelle, une vue sur le jardin ou le coin TV. Un espace de jeux pour les enfants se situera le plus près possible de la cuisine ou du plan de travail de papa ou maman, afin qu’ils puissent toujours les garder à l’œil.


Jongler avec les fonctions

Si vous ne voyez pas trop comment agencer les différentes fonctions dans l’espace, inscrivez-les sur un petit carton. Vous pouvez jongler avec ces cartons sur un plan du séjour jusqu’à ce que l’agencement tienne la route. Le feu ouvert, le coin TV et les raccordements pour Internet, le téléphone, … seront déterminants pour la place de certaines fonctions. Octroyez d’abord une place à ces fonctions et organisez les fonctions restantes logiquement autour de celles-ci.

En procédant à l’agencement, évitez de créer des petites loges dans un grand espace. Visez une ouverture maximale afin de créer une certaine quiétude. Limitez à l’essentiel les éléments que vous allez installer dans l’espace. N’encombrez pas le séjour, sinon il paraîtra plus petit.


Des parois mobiles

Il peut être intéressant de séparer les différentes fonctions – momentanément ou non. Ou de délimiter les zones d’une autre manière. Le coin salle de jeux peut être défini en installant un tapis à cet effet. Si vous ne disposez pas d’un chauffage par le sol, faites en sorte que le revêtement soit agréable pour les enfants qui y jouent. Un bureau demande parfois une séparation visuelle afin de pouvoir y travailler en toute tranquillité. Les parois mobiles peuvent apporter la solution. Ces parois peuvent être littéralement mobiles: une structure sur roues, qui permet de délimiter une zone. Certains fabricants proposent des solutions fonctionnelles et créatives à cet effet.


Des parois créatives

Mais imaginons que nous cherchons une solution plus constructive. Il y a de jolis exemples sous forme de parois coulissantes ou pivotantes. Le cas échéant, les parois peuvent être fermées. Dans d’autres cas, on ouvre les parois, et les espaces communiquent. Les portes pivotantes pivotent sur un axe intégré au sol et au plafond de manière centrale ou à un tiers du bord. Les portes peuvent être réalisées dans quasi tous les matériaux, allant du verre à l’aluminium en passant par le bois. L’inconvénient des portes pivotantes, c’est qu’elles restent dans la pièce et occupent donc un espace utile. Elles risquent dès lors de nuire à une communication optimale ou de perturber le lien entre les deux espaces.

Dans le cas d’une paroi coulissante, on a moins de problèmes. La paroi coulisse dans un système de rail au plafond – et parfois aussi dans le sol. Quand la paroi est ouverte, les différents panneaux se replient et se regroupent, de telle sorte que ces éléments envahissent moins d’espace disponible. Si l’on prend en compte une porte coulissante, dès la phase de concept, on peut créer une niche ou un ‘espace perdu’ pour ranger la paroi repliée. Ici encore, on peut les réaliser dans divers matériaux. Mais veillez à ce que la paroi ne soit pas trop lourde, car le poids aura une influence négative sur sa facilité d’utilisation.


Les parois à semi hauteur

Si un mur n’est pas porteur, on peut le monter par exemple jusqu’à mi-hauteur ou à trois quarts d’hauteur. Ainsi un espace sera mieux délimité qu’un autre, mais la lumière pourra s’y engouffrer et dans certains cas, le contact visuel restera possible. La construction de murs à semi-hauteur requiert une attention particulière selon les matériaux. Dans le cas de profilés métalliques pour les plaques de plâtre, de fibrociment ou à finition bois, la structure doit être renforcée. Un fabricant conseillera des profilés adaptés, plus lourds, tandis qu’un autre proposera de renforcer la structure. Dans le cas de parois vitrées, il faudra prévoir un ancrage dans le mur et le sol. Si ce n’est pas satisfaisant, le constructeur pourra proposer une solution afin d’utiliser un profilé de consolidation.


Auteur: TiM Vanhove – janvier 2011
 

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois