Récupérez et recyclez

Modifié par Gretel Kerkhofs le 16/05/2012

Pour ce qui est des matières de construction premières, nous pouvons éviter d’entamer les richesses disponibles en privilégiant les matériaux renouvelables. Il existe différents niveaux de recyclage et de récupération, que l’on connaît aussi sous le principe du cradle-to-cradle. Le plus haut niveau reste la rénovation – ou récupération – d’une bâtisse existante. Il faut alors procéder au moins à une adaptation des techniques existantes.
© Habitos.be

Réutiliser des matériaux

Les bâtiments peuvent aussi être conçus de telle manière que l’on puisse les réutiliser de manière flexible. Un bel exemple est l’ossature modulaire que nous pouvons remarquer dans la construction des immeubles de bureaux. En Espagne, on construit mêmes les habitations particulières selon ce principe. On peut donc les réagencer complètement par la suite.

Récupérer des matériaux

L’étape suivante est la récupération sans fin des matériaux. Dans la vie de tous les jours, on remarque par exemple que tout le papier est recyclé en papier et le verre, en verre. Il en va de même avec les matériaux de construction. L’acier notamment se prête parfaitement à un recyclage sans fin. Le béton aussi, si les fragments ne contiennent pas d’impuretés.

Matériaux démontables

Nous ne pouvons cependant pas recycler tous les produits sans fin. Certains perdent en effet en qualité à chaque recyclage.
Par ailleurs, nous pouvons aussi opter pour des matériaux faciles à démonter et qui peuvent ainsi recouvrer leur niveau d’origine. Et ainsi on boucle la boucle du recyclage.