Les travaux de construction

Parure de bois

Partenaires recommandés

Kömmerling

Les matériaux de construction non-conventionnels ont de plus en plus le vent en poupe. Le bois est l'un d'entre eux. Ce matériau séculaire est plus tendance que jamais, et cela n’a rien d’étonnant. Le bois est un matériau de construction naturel et authentique qui, du point de vue technique, se prête parfaitement aux applications extérieures telles que la couverture d’une façade existante ou d’une nouvelle construction.


Une façade contribue au rayonnement architectural d’une habitation ou d’une construction, un rôle taillé sur mesure pour le bois. Avec le bois, tout est possible : le bardage d’une façade complète ou d’une annexe, ou conférer une touche subtile ou frappante à une façade.


Comment choisir le bois?

Comme pour toutes les autres applications intérieures et extérieures, le choix de l’essence appropriée requiert toute l’attention nécessaire. La durabilité du bois détermine si l'essence en question convient ou pas pour le revêtement d'une façade. Des dizaines d’essences, non menacées de disparition, européennes et exotiques, sans aubier et dotées d’une durabilité naturelle élevée peuvent être utilisées : padouk africain, afzélia, bossé, ipé, iroko, itauba, jarrah, jatoba, moabi, merbau, movingui, panga-panga, robinia, bois d’amarante, sapelli, sapupira, sipo, tatajuba, teck, Western Red Cedar, etc. Vous pouvez aussi choisir le bois avec un label FSC. Comme ça vous êtes sur que le bois vient d’une forêt bien géré. Le bois est une matière première renouvelable, bien plus écologique que la plupart de ses substituts. Cependant, il faut veiller à ce que l’exploitation du bois s’effectue d’une façon responsable et durable. C’est dans ce but qu’ont été créés le FSC et la certification forestière.

Pour l’usage extérieur sans contact avec le sol, l’oregon et le mélèze sans aubier ou traités peuvent être également utilisés. Pour le revêtement de façades, on peut même utiliser des essences à la durabilité moins élevée telles que l’épicéa ou le pin, à condition qu’elles aient préalablement reçu un traitement professionnel, thermique ou chimique.


Comment placer un bardage en bois ?

Pour placer un bardage en bois dans les règles de l’art, il faut utiliser des planches en bois massif de minimum 15 mm d’épaisseur (idéalement 18 mm) et des vis, ou des clous, en acier inoxydable. Un pare-pluie (imperméable à l’eau, mais perméable à la vapeur) empêchera les infiltrations d’humidité ; il faut toujours prévoir un espace suffisant derrière les planches, pour que la ventilation soit toujours optimale et que le bois puisse sécher rapidement, quelles que soient les conditions atmosphériques. En tenant compte de ces quelques règles de base simples, le bois restera très longtemps en bon état et le revêtement de façade aura une très longue durée de vie.


Et quoi faire avec l’eau de pluis?

Le sens de fixation des planches sur la façade (verticalement ou horizontalement) détermine l’aspect et influe également sur la manière dont l’eau de pluie s’écoulera de la façade. Une pose verticale assure une évacuation plus rapide de la pluie. La pose horizontale est la plus courante. Pour empêcher le bois d’absorber l’eau, il faut toujours protéger les bouts des planches, quel que soit le sens de pose. Pour ce faire, on peut soit utiliser un profilé de finition, soit prévoir un débordement de toiture suffisant.


Est-ce que je dois utiliser un produit de finition?

La décision d’appliquer un produit de finition ou non est uniquement une question de goût. On peut utiliser soit un produit transparent (lazure), soit une peinture couvrante. Sous l’influence du soleil, un bois non traité grisaillera naturellement. Ce processus de grisaillement naturel n'a absolument aucune influence sur la durabilité ou les qualités techniques du bois. Une fois que le bois a grisaillé, il ne lui faut plus aucun traitement d’entretien.


Une façade en bois, c’est écologique?

En optant pour un revêtement de façade en bois, on choisit une solution non seulement esthétique, mais aussi écologiquement responsable. Le bois est un matériau de construction renouvelable naturel qui, sous réserve d’une gestion professionnelle des forêts, est une ressource inépuisable. Quant aux avantages écologiques du bois, ils sont loin d’être négligeables. Ainsi, bois vivant absorbe le CO2 de l’atmosphère et contribue directement à la lutte contre l’effet de serre.
Le bois est le seul matériau de construction qui soit capable de fixer des quantités considérables de CO2 de l’air et d’en diminuer ainsi la concentration. En comparaison avec d’autres matières premières, le bois demande considérablement moins d’énergie pour sa transformation. Il est clair que le bois et une gestion scientifique des forêts sont indissociables. Dans une forêt non exploitée, les arbres vieillissent, meurent et se décomposent sur place. Une bonne gestion des forêts, dans laquelle l'exploitation du bois est gérée de manière équilibrée, est donc un élément indispensable de l’utilisation du bois dans la construction durable.


Plus d’informations?
-
Belgian Woodforum
- Centre national d'information du bois
- FSC label

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois