Les systèmes électrotechniques

Norme acoustique

Partenaires recommandés

easykit logo fr

La nouvelle norme belge NBN S01-400-1 « Critères acoustiques pour habitations » détermine les performances acoustiques requises pour un bâtiment terminé destiné à accueillir des logements en partie ou dans sa totalité. Les performances en matière de confort acoustique sont fixées selon deux niveaux de qualité distincts.

La norme fixe des exigences relatives à l’isolation contre les bruits aériens et de contact, à l’isolation des façades, au niveau sonore des équipements techniques et à la résonance dans les bâtiments.
Ces exigences et critères font office de règles de bonne pratique pour les habitations.

Les deux niveaux de qualité consignés dans la nouvelle norme sont les niveaux de confort acoustique normal et de confort acoustique accru.
Cette double mesure de la qualité s’avérait nécessaire étant donné la complexité du sujet et les attentes distinctes des occupants.
Le bruit émane de vibrations, qui sont transmises par les murs, le plafond, le sol... mais également par les murs latéraux. À partir d’un niveau sonore de 52 dB, il devient plus difficile – et parfois plus onéreux – de bloquer la transmission des vibrations à tous ces endroits.
La norme prévoit deux niveaux de qualité parce que tout le monde ne pose pas des exigences aussi élevées ou ne souhaite pas nécessairement y satisfaire.

Les exigences liées au confort acoustique normal et accru sont déterminées en fonction d’une pression normale des bruits aériens et de contact dans l’espace avoisinant. Cette pression est fixée à un niveau sonore pondéré < 80 dB.
Sont considérés comme une pression normale des bruits de contact les bruits habituels de pas et de marche, le déplacement de meubles légers ou l’impact de jouets légers.
Les exigences en matière de confort acoustique normal visent à satisfaire 70 % des occupants et sont en outre considérées comme économiquement fondées.
Des exigences plus strictes sont fixées afin d’atteindre un niveau de confort acoustique accru. Ces exigences s’appliquent uniquement lorsque le constructeur signale qu’il souhaite satisfaire à ces dernières.
Lorsque ces exigences sont remplies, le pourcentage d’occupants satisfaits est estimé à plus de 90 % en cas de pression normale des bruits aériens et de contact.
Une planification minutieuse ainsi qu’une concertation et une vigilance adéquates permettent d’atteindre ce niveau de confort pour un supplément de coût limité.

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois