Le toit

Le zinc

Partenaires recommandés

logoFAKRO
Le zinc est un des métaux utilisés comme revêtement de toiture et de façade. Ce matériau offre de nombreux avantages.


Les alliages de zinc sont utilisés depuis des siècles. En 1400 avant Jésus-Christ, des objets en zinc étaient déjà fabriqués en Palestine. Plus tard, la Chine et l’Inde ont découvert ce métal.
Dans le monde occidental, le zinc ne nous est apparu qu’en 1746 lorsque l’Allemand Andreas Marggraf découvrit le métal et lui attribua son nom actuel, à savoir le zinc.

Application
Aujourd’hui, le zinc est utilisé dans différentes applications dans le secteur de la construction : les conduits d’écoulement et l’évacuation des eaux de pluie, le revêtement de toiture et le revêtement de façade.

Avantages
Le zinc est un matériau facile à entretenir avec une longue durée de vie. De plus, il s’agit d’un matériau naturel, donc 100 % recyclable. En Europe, 90 % du « vieux » zinc est recyclé et réutilisé.
Un autre atout du zinc est que ce matériau se travaille très facilement (pliage, profilage, soudage…) et s’adapte parfaitement à tous les styles d’habitation.
Le zinc peut être utilisé aussi bien pour une application en toiture qu’en façade.
Dernier avantage, et non des moindres : le zinc offre de nombreuses possibilités en architecture tant dans les applications en toiture qu’en façade. Les applications courbées et rondes sont tout à fait réalisables.

Le zinc utilisé en façade
Avec le zinc, vous pouvez apporter une touche originale à une partie de la façade ou à tout un volume. Les habitations peuvent même en être entièrement habillées. Pour les rénovations de façades existantes présentant des problèmes d’humidité, ce peut être la solution.
En effet, ce recouvrement est léger et peut donc être fixé directement sur les murs existants. La structure bois rapportée sur ces murs et destinée à recevoir le recouvrement permet de prévoir une isolation supplémentaire.

Le zinc utilisé en toiture
Le zinc peut faire office de revêtement de toiture à partir d’une inclinaison de 3°.
Aujourd’hui, il n’est plus indispensable de ventiler le matériau en sous-face. Jusqu’à récemment, ce processus était encore obligatoire. Cette évolution signifie qu’il n’y a plus de perte d’énergie le long des ouvertures de ventilation. Le risque d’air froid ou de condensation au niveau de la construction du toit disparaît également.

Une toiture non ventilée peut se construire de 4 manières :
- Système de toiture chaude sur panneaux OSB
- Système de toiture chaude sur panneaux sandwich
- Système de toiture chaude sur laine minérale, PUR ou PIR
- Système de toiture chaude sur verre cellulaire
Dans ces 4 cas, le zinc utilisé doit être lors de sa production muni d’une couche de protection en sous-face.

L’avantage du zinc comme revêtement de toiture est que la construction est très compacte. Cela laisse davantage d’espace pour une meilleure isolation thermique.

Le zinc patiné
Après un certain temps, une couche patinée foncée de couleur argentée se dépose sur le zinc. Cette couche protège le zinc des intempéries et de la pollution atmosphérique.
Vous pouvez également trouver un zinc prépatiné. Dans ce cas, le matériau naturel se voit attribuer cette couche protectrice dès la production.

Ardoises en zinc
Aujourd’hui, il existe également des ardoises en zinc. Elles ont la même apparence que les ardoises naturelles, mais sont légèrement plus grandes. Une fois encore, un avantage important, c’est qu’une ardoise en zinc est plus légère qu’une tuile et qu’une ardoise naturelle ou artificielle.

Plus d'info: VM Zinc

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois