Ventilation

La gaine technique, rencontre entre l’architecte et l’ingénieur

Partenaires recommandés

easykit logo fr
logo Groupe Atlantic
Logo Zehnder Group Belgium
Une maison moderne comporte plus de techniques. Les conduites pour ces techniques vont généralement d’un étage à l’autre. On peut intégrer les petites conduites électriques dans le mur. Mais pour ce qui est des canaux de ventilation, une véritable gaine technique se veut la seule solution plausible dans bien des cas. On pense souvent que la gaine technique peut être mise en œuvre n’importe où dans la maison. Mais il existe en fait quelques règles à respecter, dont l’architecte doit s’entretenir avec l’ingénieur technique.

Nouvelles habitations, nouvelles techniques

Les nouvelles habitations comportent beaucoup plus de techniques que celles qu’il y a 10 ou 20 ans. Les systèmes de chauffage sont devenus plus économes en énergie, mais plus encombrants, par exemple par l’ajout d’un réservoir tampon. Les installations électriques comportent plus de câbles et s’étoffent de toutes sortes de solutions astucieuses pour devenir un système de gestion complet, présent dans toute la maison.

Et on a aussi le système de ventilation dans la maison. Cette preuve de bon sens dans une demeure moderne, étanche à l’air et peu énergivore, prend de la place. Un bon système de ventilation requiert même énormément de place.

Si on demande à un architecte quelle grandeur doit avoir une gaine technique dans la maison, soit il dira que ce n’est pas nécessaire, soit qu’elle doit avoir 30 cm sur 50 cm. Un ingénieur spécialisé dans les techniques de la maison répondra qu’il faut au moins 1 mètre sur 50 cm. Voire plus !

Peu importe le système de ventilation que vous allez mettre en œuvre ; il faut de la place pour tous les types de ventilation (A, B, C et D). Pour un type C, il faut amener un canal d’évacuation depuis les pièces humides vers l’appareil de ventilation et dans le cas d’un type D, il faut encore installer un canal d’amenée vers toutes les pièces sèches. Lors des épisodes précédents du Spécialiste de la Ventilation, ‘Débit, Vitesse et Pression,’ vous avez appris qu’il faut maintenir une vitesse de débit dans les canaux de ventilation la plus faible possible afin d’éviter les bruits et une consommation abusive d’énergie induite par une haute contrepression.

Il faudra donc utiliser soit des conduits spiralés soit l’un ou l’autre collecteur de distribution pour amener l’air dans les pièces ou l’en évacuer. Dans le cas de conduits spiralés, tout le monde pense à l’encombrement de ces buses en acier. Dans le cas de collecteurs de distribution, on oublie souvent que plusieurs petits conduits prendront tout autant de place. Si c’est dans le sol (ou la chape), ça ne posera pas de problème, mais à un moment donné, ces collecteurs de distribution doivent se rencontrer quelque part pour aller d’un étage à l’autre. Vous verrez très vite que vous obtiendrez un résultat mieux parachevé avec 1 ou 2 conduits spiralés, mais que l’amalgame de collecteurs de distribution entre les étages requiert encore quelques travaux de finition.

La gaine technique n’est jamais trop grande

Jamais un installateur des techniques ne s’est plaint que la gaine était trop volumineuse. Et ça prend combien de place une conduite d’alimentation verticale entre les étages? Dans la plupart des maisons, une bouche d’alimentation d’1 mètre sur 50 cm serait suffisante pour amener tous les canaux techniques (ventilation, électricité, sanitaires, chauffage) d’un étage à l’autre. Elle peut être plus grande et ne posera dès lors jamais de problèmes pour monter les canaux techniques. Une gaine technique occupe donc pas mal de place. La caser derrière une paroi du WC ou de la douche peut sembler une bonne idée, mais on a alors moins de place. Soit la douche, soit le WC seront plus petits, soit on serre tous les éléments techniques les uns contre les autres, ce qui peut poser des problèmes au niveau de la mise en œuvre ; et si c’est derrière une paroi, comment y accéder en cas de problème?

On peut donc envisager des gaines techniques plus petites, mais alors il faut décider quelles techniques seront posées en premier lieu. En toute logique, il faudrait d’abord installer les plus grands conduits (donc les canaux de ventilation).

Et pour terminer, l’emplacement de la gaine technique dans la maison est aussi important que sa grandeur. Le meilleur emplacement est au milieu de l’habitation. Avec un peu de chance, toutes les pièces y seront attenantes, ce qui facilitera nettement la pose des conduites pour celles-ci.

La gaine technique = que des avantages

Une gaine technique présente comme seul inconvénient que l’on perd un peu de surface au sol. Les avantages, par contre, sont énormes: • Dans le cas des conduites d’eau chaude, la gaine technique permet des conduites plus courtes pour l’eau chaude. Tous les rapporteurs PEB vous confirmeront que la longueur des conduites d’eau chaude a un impact sur la valeur E de la maison • Une gaine technique permet d’éviter quelques forages dans le béton, et le système de ventilation sera donc moins coûteux • Le prix coûtant de toutes les installations techniques sera nettement moindre. En l’absence d’une gaine technique ou si celle-ci est trop petite, on aura une différence de 20% sur le prix coûtant de l’installation d’un système de ventilation

Conseils pour une gaine technique

  • Privilégiez une gaine technique d’au moins 50cm sur 1m 
  • Veillez à ce que la gaine technique au milieu de la maison jouxte le plus grand nombre de pièces
  • Utilisez éventuellement la paroi arrière d’une douche ou d’une toilette comme gaine technique
Auteur: Andy Camps – www.luchtwinkel.be – août 2012

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois