Ventiler selon le système C, c'est ventiler sainement !

Modifié par Vinciane Pinte le 3/09/2013

De nos jours, lorsqu'on construit ou rénove une maison, on veut tout rendre le plus hermétique possible. Cela signifie que tout doit être parfaitement isolé et que l'on ne peut plus voir de fentes ou de joints. De cette manière, on réduit la consommation d'énergie à un minimum et cela influence positivement le niveau E de l'habitation.

Découvrez les conseils de nos experts

Duco at home
© Duco

Pourquoi ventiler ?

C'est une bonne évolution en soi, mais cela signifie aussi qu'un système de ventilation défectueux prend une importance conséquente.

Ventiler est en effet indispensable pour garantir un climat intérieur sain et confortable. De l'air frais en suffisance est en effet indispensable, surtout si l'on sait que nous passons environ 90 % de notre temps à l'intérieur !
Vivre dans une maison sans un bon système de ventilation aurait aussi ses effets pervers dans le cadre de notre réglementation actuelle : un climat intérieur malsain par la quantité de CO2 que nous expirons, l'accumulation d'humidité dans la cuisine et dans la salle de bains, qui encourage les moisissures…

Comment ventiler ?

Il existe différents systèmes de ventilation et la législation belge décrit quelques-unes des étapes à suivre. L'air doit entrer dans l'habitation par les « pièces dites sèches », telles que le living et la chambre à coucher.

Par les ouvertures de circulation, songez à une fente sous la porte, l'air doit pouvoir continuer à circuler vers les « pièces humides », telles que la cuisine, la salle de bains et les toilettes. L'air humide et/ou vicié en est évacué grâce à un ventilateur silencieux et puissant. 
/
Ventilation Duco
© Duco

Que choisir entre C ou D ? C !

Dans la pratique, on a souvent le choix entre un système de ventilation selon le système C ou selon le système D. La grande différence se situe au niveau de l'amenée d'air. Dans le système C, l'air frais est directement amené par des grilles de ventilation discrètes (= de manière naturelle), tandis que dans le système D, il faut installer un système complexe et difficile à entretenir de canaux d'amenée qui constituent un vivier potentiel de moisissures et de bactéries (= manière mécanique).
 
L'air frais entre directement dans l'habitation par des grilles de ventilation qui peuvent être montées tant dans la façade, sur le châssis que sur le vitrage. L'amenée directe d'air frais extérieur selon le système C est le seul moyen de garantir un climat intérieur sain, car ce système ne nécessite pas de canaux d'amenée complexes et potentiellement polluants qui peuvent en outre être une source de nuisance sonore audible jusque dans la chambre à coucher.

Un capteur de CO2 placé dans les pièces sèches (ex. le living ou la chambre à coucher) surveille le climat intérieur et au besoin, active la ventilation. Une concentration de CO2 trop élevée est en effet malsaine et s'accumule surtout lorsque de nombreuses personnes sont présentes dans une seule et même pièce. Un capteur d'humidité dans les pièces humides (ex. la salle de bains ou la cuisine) assure une évacuation efficace de l'air humide et/ou souillé pour ne laisser aucune chance aux moisissures ! Grâce à cette commande intelligente, sans rien faire vous bénéficiez d'un climat intérieur sain!

Brochures pour ventilation

Plus d’info ?