‘Sécuriser une maison, c’est bien plus qu’installer un système d’alarme'

Modifié par Vinciane Pinte le 18/11/2014

Saviez-vous qu'il existe dans chaque commune belge des conseiller(e)s en techno-prévention? Ces spécialistes vous donnent des conseils gratuits pour renforcer la sécurité de votre habitation.
 
Isabelle Smeers est conseillère en prévention anti-effraction à Hasselt. A ses yeux, il est essentiel que l’on comprenne qu’il ne suffit pas d’un système d’alarme pour sécuriser la maison. Un comportement prudent, de bonnes habitudes, des serrures certifiées, … sont autant d’éléments importants susceptibles de décourager les cambrioleurs.

Les tâches du conseiller en techno-prévention

Conseils de prévention
Isabelle Smeers est conseillère en prévention anti-effraction à Hasselt.
© Habitos.be
“Ma tâche principale consiste à donner des conseils concrets aux personnes auxquelles je rends visite sur la manière de sécuriser leur habitation. J’essaie alors d’expliquer qu’il y a 3 sortes de mesures que l’on doit prendre pour décourager toute tentative d’effraction et ensuite faire enregistrer toutes les valeurs. Ces mesures sont regroupées sous le principe OCEE (organisation, construction, électronique et enregistrement)."
Conseils de prévention
© Habitos.be

Le principe OCEE

1. Mesures au niveau de l’organisation

Adoptez un comportement prudent et cultivez de bonnes habitudes, ainsi vous réduirez toute tentative d’effraction:
  • Fermez toujours la maison de la même manière
  • Cachez les clés
  • Conservez les valeurs en des endroits illogiques
  • Evitez notamment la chambre à coucher (les cambrioleurs fouillent toujours la chambre à coucher)
  • Ne fermez jamais les portes intérieures à clé. Une fois le cambrioleur à l’intérieur, il passera coûte que coûte et fera donc encore plus de dégâts
  • En vacances : prévenez les voisins et demandez-leur de vider la boîte aux lettres (il faut toujours donner l’impression que la maison est occupée)

2. Mesures au niveau de la construction

Optez pour de bons matériaux:
  • Pour les portes et fenêtres, privilégiez les serrures certifiées 
  • Toutes les mesures qui font perdre du temps au cambrioleur le découragent du même coup de poursuivre

3. Mesures au niveau électronique

Un système d’alarme ne suffit pas pour sécuriser la maison :
  • Considérez l’alarme comme une mesure complémentaire 
  • Apprenez à l’utiliser judicieusement

4. Mesures au niveau de l’enregistrement

Enregistrez vos objets de valeur via Besaf
  • Photographiez vos bijoux et autres valeurs + faites un relevé des biens que vous possédez
  • De cette manière, en cas de cambriolage, vous aurez une preuve pour l’assurance
  • Conservez la liste à plusieurs endroits différents (par exemple, une copie papier et une autre dans l’ordinateur)
  • Conseils de prévention1. Chaque commune dispose normalement d’un conseiller en techno-prévention. Vous trouverez son numéro sur Internet ou vous pouvez le demander à la commune, ou à la police. N’hésitez pas à le contacter ; le service est gratuit et grâce à ces précieux conseils, vous pouvez décourager les cambrioleurs.
    © Habitos.be
  • Conseils de prévention2. Le conseiller en techno-prévention ne vous impose rien et ne vous vend rien. Il écoute et observe. Ensuite, il vous donnera ses conseils pour pallier les éventuels manquements de votre habitation au niveau de sa sécurisation.
    © Habitos.be
  • Conseils de prévention3. Vous vous promenez avec le conseiller dans l’habitation, sauf là où vous ne souhaitez pas qu’il/elle aille. Le conseiller en technoprévention vous indiquera les points faibles au niveau de la sécurité.
    © Habitos.be
  • Conseils de prévention4. Des exemples de sécurisation : A l’aide d’exemples repris dans un ouvrage, il vous explique les types de sécurisation qui existent sur le marché. Il vous montrera par exemple des modèles de serrures pour fenêtres et portes. Il expliquera aussi la différence entre les cylindres et les petites plaques de couverture, etc.
    © Habitos.be
  • Conseils de prévention5. Documentation: Le conseiller ne vous laisse pas seulement des bons conseils. Il vous offre aussi toute une documentation : comment sécuriser sa maison, une check-list, des informations sur les détecteurs de fumée, comment agir en cas d’incendie, …tout y est.
    © Habitos.be
  • Conseils de prévention6. Résumé: En une heure, vous allez recevoir beaucoup d’informations de la part du conseiller. C’est bien, mais vous risquez de vous y perdre. C’est pourquoi il fait un résumé de tous les points abordés, en quelques mots.
    © Habitos.be
  • Conseils de prévention7. Questions et réponses: avant qu’il ne parte, le conseiller s’assure que vous avez tout compris et n’avez plus de questions.
    © Habitos.be

Visite à domicile en 7 étapes

Une visite à domicile par un(e) conseiller(e) en techno-prévention dure environ une heure à une heure et demie. Isabelle procède en 7 étapes quand elle vous rend visite :
  1. Première prise de contact
  2. Informations que le demandeur livre au conseiller 
  3. Indication des endroits à risque
  4. Exemples concrets de sécurisation
  5. Documentation 
  6. Résumé de l’entretien 
  7. Question et réponses

Réduction d’impôts jusqu’à 730 euros

“Je sais fort bien qu’une sécurisation anti-effraction coûte fort cher, mais saviez-vous que l’on peut bénéficier d’une réduction d’impôts pour toute prévention anti-effraction ou anti-incendie plafonnée à 730 euros ? Certaines villes et communes octroient encore une prime supplémentaire pour ceux qui investissent, donc renseignez-vous ! » conclut Isabelle.

Auteur: Daan Slingers

Brochures pour les systèmes électrotechniques