Monter soi-même un système de ventilation

Modifié par TiM Vanhove le 16/04/2013

Les candidats à la construction posent souvent cette question: “Puis-je monter un système de ventilation moi-même ? Est-ce compliqué ?” Bien sûr que non mais il faut savoir comment procéder. Le spécialiste de la ventilation vous l'explique ici.

Découvrez les conseils de nos experts

installation ventilation
Il y a plusieurs postes essentiels dans le montage correct d’un système de ventilation.
© Zehnder Group Belgium
Il y a plusieurs postes essentiels dans le montage correct d’un système de ventilation. Il faut tout d’abord un plan de ventilation. Se faire aider par un spécialiste chevronné de la ventilation est aussi un atout.

Le plan

Chaque système de ventilation devrait faire l’objet au préalable d’un plan.  Soit vous élaborez vous-même le plan, soit vous le confiez à quelqu’un qui a de l'expérience. Si vous avez besoin d’aide pour élaborer ce plan, nous vous conseillons vivement le fournisseur de composants de systèmes de ventilation. Il va généralement proposer de dessiner le plan à votre place en tenant compte de tous les éléments qui composent le système. D’autres vous proposeront un plan comprenant une liste des éléments constitutifs moyennant paiement.

L’encadrement

Si vous voulez construire vous-même une partie de la maison, il est toujours utile de pouvoir compter sur un proche, habile bricoleur, pour vous aider. En général, ces assistants motivés n’ont jamais monté un système de ventilation. Le montage risque donc de susciter de vives discussions. Les explications fournies par un fournisseur de composants de systèmes de ventilation vont éviter ces heures de palabres et des tas de travaux inutiles. Vous éviterez par la même occasion qu’une partie de l’installation soit montée au mauvais endroit, générant l’achat de matériel supplémentaire ou vous laisser avec un tas de matériel superflu. Les éléments qui sont livrés doivent correspondre exactement au plan, mais si vous avez décidé de procéder autrement, vous aurez besoin d’éléments additionnels.

Un bon encadrement consiste en premier lieu à donner des explications sur le chantier avant de vous lancer dans le montage (ceci évite de monter l’un ou l’autre élément au mauvais endroit parce que tout vous est expliqué par la personne qui vous encadre). Cet encadrement ne cesse pas après la première visite chez le fournisseur. On peut aussi solutionner un problème urgent par téléphone. Une seconde visite (de contrôle pendant la mise en œuvre) et une troisième (de contrôle du résultat) de la part du fournisseur qui vous encadre, se veut la garantie que vous êtes en train de monter une installation tout à fait correcte.

Facile ou difficile

© Ventilair
Un système de ventilation se compose d’un caisson de distribution équipé de gaines flexibles reliées aux bouches d’extraction. Ce système est nettement plus facile à installer qu’un réseau de buses en spirales ou un système de ventilation avec des canalisations rectangulaires en acier. Les flexibles permettent plus de jeu lors du placement. Si la longueur maximale des flexibles est respectée, vous pourrez suivre le plan à la lettre, moyennant quelques ajustements mineurs ; le montage de ce système de ventilation ne devrait donc pas poser problème. Elaborer un plan pour ce type de système de ventilation n’est pas très compliqué. 

Monter un système de ventilation coûte de l’argent

Chaque candidat à la construction sait que les travaux coûtent de l’argent. On peut donc se demander (à raison) combien on peut économiser en montant soi-même son système de ventilation. Ces économies vont dépendre du système que vous allez choisir. Pour un système C, classique, on peut économiser entre 300 et 1200 € si on le monte soi-même. Pour ce qui concerne un système C géré à la demande, l’économie est un rien plus importante. On la situe entre 500 et 1500 €.

Quant au système D, l’économie potentielle se situera entre 1800 et 2800 et si on le monte soi-même. Si la maison n’est pas grande et que vous avez mis en œuvre un réseau de canalisations simple, le montage de ce système coûtera moins cher et vous économiserez forcément moins. Plus l’installation est grande, plus vous économiserez ; mais cela implique bien évidemment plus de travail.

Projeter d’installer soi-même un système de ventilation dans le cas d’une rénovation n’est réaliste que si vous êtes bien encadré. L’installateur qui a déjà mis en œuvre des systèmes de ventilation dans des chantiers de rénovation sera la personne idéale pour vous encadrer dans votre projet. Mais tenez compte du fait qu’un projet de ventilation dans le cas d’une rénovation est plus compliqué, parce qu’il est difficile d’estimer exactement le matériel nécessaire. Il faudra donc bien se mettre d’accord sur les composants à commander en plus ou à restituer s’ils n’ont pas été utilisés. La durée du montage d’un système de ventilation dans le cas d’une rénovation est généralement plus longue, de telle sorte que les économies potentielles sont plus importantes si on le fait soi-même.

Monter un système de ventilation demande aussi du temps

© Ventilair
Si vous décidez de monter vous-même votre système de ventilation, vous avez intérêt à tenir compte du nombre de jours de travail que cela exige pour tout mettre en œuvre correctement. Pour un système C ou un système C géré à la demande dans une construction neuve, il faut compter 2 à 3 journées entières de travail. Pour le système D, pas moins de 5 à 8 jours. Les systèmes de ventilation à flexibles se montent plus rapidement que les canalisations rigides en acier. Tenez compte du fait que le forage des trous dans les planchers (pour les raccordements aux bouches d’extraction ou les canalisations) ne se font pas en deux minutes. Pour un système D, le forage des trous peut prendre des journées entières. Dans le cas d’une rénovation, on peut facilement ajouter 1 à 2 jours pour le montage du système de ventilation.

En estimant la durée du montage, on tient compte du fait qu’en tant qu’amateur, vous n’êtes pas familiarisé avec le matériel et l’outillage requis ; tout prendra donc un peu plus de temps que chez un professionnel. Si vous multipliez par 1,5 voire 2, le temps que prendrait un professionnel pour monter le système, vous aurez une idée réaliste du temps que vous allez mettre. 

Monter soi-même son système de ventilation

On peut monter soi-même un système de ventilation si l’on prend en compte les 3 facteurs suivants : plan de ventilation, encadrement et durée. Bon amusement!
Auteur: Andy Camps – Luchtwinkel.be – février 2012

En savoir plus sur la ventilation? Le spécialiste de la ventilation

Brochures pour ventilation

Plus d’info ?