Le spécialiste de l'isolation: les caractéristiques principales d'une isolation

Modifié par TiM Vanhove le 19/07/2012

Isover
© Isover
Isover
© Isover
Isotec
© Isotec
isolation du sol, Eurofloor
© Recticel Insulation
© Recticel Insulation

Bien isoler la maison est une des premières exigences à respecter si l’on veut réduire la consommation énergétique d’une habitation et donc faire des économies. En même temps, nous réduirons alors tous ensemble les émissions de CO2 , ce qui est un plus pour notre environnement. Notre spécialiste de l’isolation va donc approfondir la question. Dans cet article, il vous explique les caractéristiques principales de l’isolation.


Vous allez isoler l’habitation actuelle ou future pour garder la chaleur à l’intérieur en hiver et la chaleur dehors, en été. L’isolation veille à notre confort thermique. On peut considérer l’isolation comme une sorte de passoire à travers laquelle la chaleur fuit. La quantité de chaleur perdue dépend des caractéristiques de l’isolant.

Une chose est certaine: plus il y a de déperditions de chaleur, plus il faudra chauffer. Ce qui augmente la facture d’énergie et pollue encore plus l’environnement. Nous résumons ici les caractéristiques principales d’une isolation.

 

Les déperditions de chaleur

La quantité de chaleur qui fuit par l’isolation dépend de deux facteurs: l’épaisseur de l’isolation et la manière dont le matériau retient la chaleur. On appelle cette caractéristique, le coefficient de conductibilité thermique. On trouve ce coefficient dans les informations techniques sous la valeur λ (lambda), exprimée en W/mK (Watt par mètre Kelvin). Ce chiffre exprime la quantité de chaleur qui traverse un matériau isolant d’un mètre d’épaisseur par une différence de température de 1 Kelvin. Plus ce chiffre est faible, moins il y a de déperditions de chaleur et mieux le matériau isole. On parle de matériau isolant si ce chiffre est inférieur à 0.065 W/mK.

 

La résistance thermique

En considérant l’épaisseur du matériau, on introduit la notion de résistance thermique – la valeur R. Cette valeur R est l’épaisseur en mètres divisée par le coefficient de conductibilité thermique. Il est exprimé en m²K/W. C’est cette valeur qu’il faut prendre en considération pour voir si votre investissement en matière d’isolation est subsidiable ou non. Plus la valeur R est importante, mieux le matériau isolant choisi isole.

Vous entendrez aussi parler de la valeur U. C’est le coefficient total de transmission thermique d’une paroi murale. Il faut additionner toutes les valeurs R et ensuite diviser 1 par cette somme. Plus la valeur U est faible, mieux l’ensemble du mur isole. Ces valeurs U sont reprises dans la règlementation en matière de prestations énergétiques. A l’heure actuelle, en Flandre, c’est une valeur U maximale de 0.4 W/m²K qui doit être respectée pour un mur extérieur et de 0.3 W/m²K pour la toiture.

 

La capacité d’absorption de la chaleur

Les matériaux isolants ont également la capacité de stocker la chaleur dans la masse de leur isolation. Ceci est exprimé par la capacité d’absorption thermique c en Joule par kilogramme kelvin (J/kg K). La quantité de chaleur que l’on peut stocker dépend de la structure et de l’étanchéité du matériau. Plus le matériau est lourd, plus il faudra de temps pour le chauffer. Et plus cette capacité d’absorption est grande, plus ce matériau pourra stocker de la chaleur. Cette valeur est moins importante sauf dans le cas de constructions légères comme les toitures et l’ossature bois. Ces cloisons murales légères n’offrent qu’une faible résistance contre la chaleur venant de l’extérieur. Donc, en été, si l’on veut maintenir une certaine fraîcheur sous la toiture ou dans une ossature bois, il est important de tenir compte de cette caractéristique en choisissant les matériaux d’isolation.
 

Matériaux Etanchéité(kg/m³) Coefficient de conductibilité thermique
Valeur λ (W/mK)
Capacité d’absorption thermique
C (J/kg K)
 
Mousse de silicate de calcium 115-300 0.045-0.065 1000
Verre cellulaire (foamglas) 115-220 0.040-0.060 800-1100
Cellulose (Flocons de papier) 30-80 0.037-0.045 1700-2150
Mousse de résine phénol-aldéhyde 40 0.022-0.040 -
Chanvre 20-68 0.040-0.050 1500-2200
Fibres de bois 30-50 0.040-0.045 1600
  50-300 0.045-0.090 1600-2100
Panneaux en laine de bois 350-600 0.090 2100
Granules d’argile, expansés 300-500 0.085 – 0.110 1100
Fibres de coco 70-120 0.040-0.050 1300-1600
Liège expansé 100-220 0.041-0.060 1700-2100
Laine minérale 20-200 0.032-0.045 600-1000
Mousse de polyéthylène 50-110 0.033 -
Polystyrène expansé EPS 15-30 0.035-0.040 1500
Polystyrène extrudé XPS 25-45 0.030-0.040 1300-1700
Mousse de polyuréthane 30-100 0.024-0.030 1400-1500
Mousse Résol 35-40 0.021-0.023 -
Panneau isolant sous vide 150-300 0.002-0.008 -
Vermiculite expansée 70-160 0.046-0.070 800-1000
Lin 20-80 0.037-0.045 1300-1640

 Sources: Dämmstoffe, Detail Praxis; sites de divers fournisseurs; Vibe

 

Bruno Deraedt
IADB – Ingenieurs & Architecten voor Duurzaam Bouwen
 

Découvrez les conseils de nos experts

Brochures pour isolation

Plus d’info ?