Le plan de ventilation

Modifié par Vinciane Pinte le 12/07/2012

Pour l’installation électrique d’une maison, il faut toujours faire un plan. Ce plan doit être présenté lors de l’agréation de l’installation électrique. Pour un système de ventilation, c’est pareil. On prévoit une série de gaines pour toutes les pièces de la maison.

Découvrez les conseils de nos experts

Conduits de ventilation
conduits de ventilation
© Ventilair

Il est d’ailleurs étonnant que la plupart des systèmes de ventilation soient placés sans plan en bonne et due forme. Il y a pourtant bon nombre d’avantages à l’utilisation d’un plan. Ceci vaut tant pour les systèmes C (ou les systèmes C gérés à la demande) que pour les systèmes D.

Les avantages

Un avantage non négligeable du plan de ventilation, c’est qu’il ne faut pas prendre de décisions complexes au moment de son installation. Un bon plan contient toutes les informations nécessaires. Un installateur chevronné exécutera le plan sans le moindre problème. Un bricoleur pourra même réaliser une installation correcte s’il est bien encadré et si on lui explique le plan. Sans encadrement et sans plan, la tâche sera beaucoup trop ardue pour le bricoleur et il ne pourra pas installer correctement le réseau de ventilation.

Un bon plan de ventilation contient suffisamment d’informations pour estimer le matériel nécessaire. Il ne devrait pas y avoir de surplus de matériel. Donc pas de gaines qui restent, pas de gaines qui manquent. Les installateurs qui réalisent le plan, ne vont pas devoir ramener des éléments ni devoir retourner chercher ce qui manque.

Un plan de ventilation reprend les trappes pour l’entretien et l’inspection. La firme chargée de l’entretien n’aura donc pas le moindre problème pour réaliser cet entretien, et il ne sera donc pas très coûteux.

Un bon plan comporte aussi le type de gaines et leur longueur. Un bon concepteur pourra vous calculer parfaitement les déperditions de pression dans ces gaines. On peut donc élaborer un concept selon lequel on peut prévoir d’emblée une basse consommation d’énergie du système de ventilation.

De quoi s'agit-il ?

Un plan donne une image précise de l’emplacement des gaines. Le type de gaine et ses dimensions sont indiqués sur le plan. Il contient aussi l’emplacement des trappes pour l’entretien et l’inspection.
Il existe des méthodes de travail que l’on peut utiliser pour élaborer un plan de ventilation. Les formes principales de plan sont le plan isométrique, le plan de base et les schémas des gaines.

Le plan isométrique et le plan de base

Un plan isométrique est un schéma en perspective de toutes les gaines.

Sur le plan isométrique, on dessine les conduites horizontales sous un angle de 30°, tandis que les conduites verticales sont toujours dessinées à la verticale. Les conduites sous un angle de 45° sont plus difficiles à dessiner et à comprendre dans ce type de schémas. L’avantage des dessins isométriques, c’est que toutes les informations concernant les composantes de ces plans peuvent être reprises sans que cela n’embrouille le plan et sans que l’on doive ajouter trop de texte.

Un plan isométrique est très pratique quand on utilise des gaines spiralées. Le rapport avec un plan de base est cependant plus difficile à comprendre pour les néophytes. Si on utilise des systèmes à gaines spiralées, un plan isométrique, complété par un plan de base est un must.

Sur le plan de base d’un étage de la maison, on dessine les gaines exactement dans la position où elles doivent êtres placées. On peut dessiner les gaines horizontales sans problème. Pour les gaines verticales, il existe plusieurs méthodes (ce sujet sera développé plus loin). Mais dessiner les gaines sous un angle de 45° par rapport aux gaines verticales, c’est un problème.

Un plan de base est parfait pour dessiner les gaines d’entrée d’air (qu’elles soient rondes, ovales, plates ou rectangulaires). Même pour les systèmes qui se composent entièrement de gaines d’alimentation, il faut encore prévoir un raccord avec l’appareil. Ce raccord est plus facile à dessiner dans un petit schéma isométrique.

Un plan de ventilation par maison

Chaque maison a son propre plan. Ce n’est que si l’on construit deux maisons identiques et que l’on opte pour le même système de gaines, que l’on pourra utiliser le même plan. Un exemple sera plus explicite. Voici donc un exemple de plan. Avec les remerciements à l’architecte de nous avoir autorisé à le publier. Remarquez les différents symboles qui figurent sur ce plan et qu’il ne faut donc pas expliquer. S’il fallait expliquer en détail tous les symboles possibles de toutes les marques possibles, on remplirait tout un volume. 
 

een Le plan de ventilation
Le plan de ventilation


Lisez la suite:


Auteur
: Andy Camps – Luchtwinkel.be – février 2012

Brochures pour ventilation

Plus d’info ?