Doter une toiture plate existante d'un habit isolant supplémentaire

Modifié par Vinciane Pinte le 30/05/2012

Isolation des toitures plates
© Styrofoam
-
© Recticel Insulation
Isolations des toitures plates
© Recticel Insulation
Xtraherm
© Xtratherm

Une bonne isolation de la toiture est cruciale si vous ne voulez pas risquer de grosses déperditions de chaleur. Non seulement, on le ressent, mais c’est aussi le portefeuille qui encaisse. Hélas, dans certaines maisons anciennes, il n’y a aucune isolation ou celle qui a été mise en œuvre laisse à désirer. Une post-isolation s’impose dans ce cas. Le spécialiste Dietrich Van Genechten de chez Xtratherm nous explique comment procéder.


Parmi les toitures plates, on recense quatre systèmes: la toiture chaude, la toiture froide, la toiture inversée et le duo-toit.
 

La toiture chaude

Pour ce premier système, l’isolation est mise en œuvre sous l’enveloppe étanche du toit.

Mise en œuvre:

Pour les toitures existantes, on a deux options: soit ôter la couverture existante soit mettre en œuvre une nouvelle toiture chaude par dessus la couverture existante, de telle sorte que celle ci joue alors le rôle de pare-vapeur. L’isolation peut être fixée mécaniquement, avec une colle à froid, une colle PU moussante ou mise en œuvre en pose flottante. La toiture chaude est la forme de post-isolation la plus fréquemment utilisée. C’est la solution retenue dans près de 95% des cas.

Matériaux:

Afin de mener à bien cette intervention, on peut utiliser soit des plaques rigides (PIR ou PUR) soit de la laine minérale (laine de verre, laine de roche). Cette dernière sera utilisée sous forme de plaques.

Avantages:

  • Comme la couche isolante protège le plancher de la toiture, il supportera les plus fortes fluctuations de température. Ce qui est excellent pour la durabilité de la toiture.

  • Comme on peut utiliser toute une gamme de matériaux divers, on peut opter pour ceux qui isolent le mieux (PIR ou resol)

Inconvénients:

  • Dans le cas d’une toiture chaude, on prévoit toujours une nouvelle couverture; ce qui entraîne des coûts supplémentaires si la couverture existante est encore intacte.

  • La couverture à proprement parler n’est pas protégée ou l’est peu ; Celle-ci est donc sensible aux intempéries et va dès lors se détériorer beaucoup plus vite.
     

La toiture froide

Pour ce système de toiture, l’isolation est mise en œuvre sous le plancher de toiture.

Mise en œuvre:

Selon la méthode utilisée, le plancher de toiture est soumis à de grosses fluctuations de température. Il y a toujours une ouverture entre les deux couches. Une toiture froide n’est donc pas conseillée.
 

La toiture inversée:

Les plaques isolantes sont mises en œuvre au-dessus de la couverture.

Mise en œuvre:

Par dessus les plaques, on pose un lestage. On peut également opter pour une membrane imperméable entre l’isolant et le lestage. Celle-ci permettra un écoulement plus rapide des eaux en cas de pluies.

Cette application est idéale quand il faut une isolation complémentaire pour la mise en œuvre de panneaux solaires par exemple. Ceux-ci se posent aisément par-dessus l’isolation XPS.

Matériaux:

  • Dans le cas d’une toiture inversée, on ne peut utiliser que du XPS, parce que ces plaques résistent à l’humidité. Il existe des plaques d’isolation XPS dotées d’une belle finition (par exemple Roofmate LG).

Avantages:

  • Si la couverture est intacte, on peut la conserver. Comme il ne faut pas la remplacer, ce sont des coûts en moins.

  • Une toiture inversée résiste aux fluctuations des conditions atmosphériques.

Inconvénients:

  • Pour obtenir les mêmes valeurs d’isolation, il faudra une isolation plus épaisse en XPS.

     

Le duo-toit

Le duo-toit combine le systèmes de toiture chaude et de toiture inversée.

Mise en œuvre:

Dans le cas d’une post-isolation, on constatera que la plupart des toitures existantes sont déjà isolées selon le principe de la toiture chaude. Dans le cas d’une post-isolation selon le principe de la toiture inversée, on obtiendra un duo-toit (toiture chaude existante et toiture inversée additionnelle). Dans le cas des toitures plates, il faut toujours tenir compte des relevés existants, de l’écoulement des eaux, etc. Ceux-ci peuvent avoir une incidence non négligeable sur les travaux. Il vaut mieux confier à un professionnel la post-isolation d’une toiture plate.

Avantages:

  • Ce système présente les avantages de la toiture chaude et de la toiture inversée, et se veut donc la solution la plus adéquate.

 
Lisez aussi: Post-isolation réussie du mur extérieur

Découvrez les conseils de nos experts

Brochures pour isolation

Plus d’info ?