Energie

La Creg critique le projet de contrôle des prix du ministre de l'Energie

Le régulateur des marchés énergétiques (Creg) se montre très critique envers le projet de contrôle des prix de l'énergie du ministre de l'Energie Paul Magnette.

 

Selon la Creg, ce filet de sécurité n'aurait en effet aucun effet sur les prix. La Creg estime que le projet de texte de loi adopté par le Conseil des ministre le 18 mars dernier "garantit aux fournisseurs qu'aucune hausse des prix ne sera refusée". C'est donc l'idée même du filet de sécurité tel qu'il existe pour l'instant qui est remise en question, souligne le quotidien, car selon la Creg il n'aurait aucun effet sur les prix.

Or, le projet du ministre Magnette est justement d'installer un "rempart" visant à protéger les consommateurs contre toute fluctuation non justifiée des prix de l'énergie, mais aussi à diminuer l'impact des prix du gaz et de l'électricité sur l'inflation en Belgique et à appliquer une marge bénéficiaire équitable aux fournisseurs.

Mais la version initiale, après divers amendements et critiques, a été fortement modifiée selon la Creg, qui estime que ce nouveau texte "donne uniquement l'illusion que la Creg contrôle les tarifs" et constitue dès lors "davantage un filet de sécurité pour les fournisseurs que pour les consommateurs".

 

Source: La Libre

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois