Energie

Comment chauffer une maison économe en énergie?

Partenaires recommandés

logo Groupe Atlantic
Antargaz logo
Logo Remeha - Chauffage
En mettant en application le plan par phases de "La construction à l’épreuve du futur", il faut vraiment peu d’énergie pour chauffer la maison. Pour la phase 11, l’architecte Flip Blockx nous présente les meilleures options.

La moins chère !

Sur les graphiques ci-dessous, vous pouvez voir une étude comparative du coût total d’une installation de chauffage. Donc, tant les coûts de l’installation que la consommation totale. Sur le graphique 1, vous avez une simulation pour des habitations dont les besoins en chauffage sont de 120 kWh/m² par an, une habitation E100. Sur l’axe Y, on a la consommation en énergie primaire. On remarque que HP (SPF max) affiche le meilleur score. Il s’agit de pompes à chaleur à haut rendement. Celles qu’on appelle les pompes à chaleur eau/eau ou terre/eau. Des pompes à chaleur qui puisent la chaleur dans le sol. Une installation coûteuse qui s’amortit à long terme grâce à une très faible consommation.
Mais si l’on applique le plan par phases, l’habitation a une demande beaucoup plus basse en chauffage, ce qui change la donne. Dans le graphique 2, on considère les habitations avec une demande en chauffage de 15 kWh/m² par an. On voit ici que la chaudière à gaz et le chauffage électrique sont les moins chers. Dans le  graphique pour la maison E100, le chauffage électrique tombe en dehors de l’axe X et Y.

Un convecteur électrique ordinaire sera certes le moins coûteux pour les petites habitations et les appartements. Quant à l’énergie primaire, on en consomme autant que la maison E100 dotée d’une pompe à chaleur coûteuse et on n’utilise pas de système de chauffage par le sol (phase 10). Vous pouvez toujours acquérir de l’électricité verte et réduire ainsi la charge sur l’environnement.

Appareils de combustion

Les appareils de combustion ou les différents types de poêles, que ce soit au gaz, aux pellets ou au bois, ont 2 choses en commun: il leur faut de l’air pour la combustion et les gaz de fumée doivent être évacués à l’extérieur. Ce n’est pas toujours l’idéal dans une maison étanche (phase 5). En conséquence, les chaudières devront être installées en dehors du volume protégé. Et le local où se trouve le compteur à gaz doit normalement toujours être ventilé. Selon moi, à long terme, ces appareils de combustion vont être interdits. Sur le graphique 2, vous voyez que ces appareils affichent un très bon score tant pour le prix que pour la consommation d’énergie primaire.  La chaudière à gaz est aussi l’un des générateurs de chauffage les plus courants et peut être installé et entretenu facilement. L’association avec un chauffage par le sol a également la cote.

Confort

Si vous recherchez la consommation la plus basse possible, optez alors pour une pompe à chaleur à couplage géothermique. Ici encore, vous pouvez choisir d’acheter de l’électricité verte de sorte à limiter fortement les émissions de CO². Mais un autre avantage non négligeable de cette pompe à chaleur, c’est qu’on peut l’utiliser pour refroidir l’habitation aussi.  Ou plus exactement : vous pouvez diffuser directement le froid des couches souterraines dans la maison, sans que la pompe à chaleur ne consomme de courant. En utilisant ce procédé, en été, vous allez réinjecter de la chaleur dans le sol et dès lors, en hiver, la consommation d‘énergie de la pompe à chaleur va diminuer. Votre confort augmente alors que la facture d’énergie diminue.

L’installation de ce genre de système est non seulement plus onéreuse mais plus complexe aussi. Les installateurs spécialisés ne courent pas les rues. On aura déjà consacré pas mal de sous aux phases précédentes, de telle sorte que chez certains, le budget est déjà épuisé. Cependant, il est intéressant de prévoir pour l’habitation l’installation future de ce type de pompes à chaleur. Peut-être que les conduites sont déjà installées dans la rue et qu’il suffira de se brancher, comme pour le réseau d’eau de ville.

Veillez donc à ce que le local technique dispose toujours d’un raccord avec l’extérieur. Prévoyez le cas échéant, des gaines d’attente. Veillez aussi à ce que le local technique soit acoustiquement isolé du reste de la maison. Une pompe à chaleur fait plus de bruit qu’une chaudière à gaz.  

Auteur: Flip Blockx, architecte – Consultant construction durable
 

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois