Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s’infiltrent

Modifié par TiM Vanhove le 9/07/2012

Le box d’infiltration
© ACO Passavant

Les caniveaux et les siphons de sol ACO Self nous facilitent la vie lors de l’entretien de l’environnement extérieur. Ils collectent les eaux de nettoyage et autres eaux usées et sont donc en toute logique raccordés au système d’égout. Toutefois, dans certains jardins, ils servent uniquement à la collecte des eaux de pluie. Pour ces situations, ACO propose désormais le box d’infiltration ACO Self Infiltra.


Ce dernier permet aux eaux de pluie de s’infiltrer parfaitement dans le sous-sol du jardin. Ceci est tout bénéfique pour la nappe phréatique et empêche la saturation des égouts et des installations d’épuration d’eaux.


Stockage d’eau temporaire

Le stockage temporaire et l’infiltration sont des sujets très importants. Depuis quelques années déjà, la règle en matière de construction veut que les eaux de toiture soient collectées dans une citerne et servent à alimenter les toilettes et les lave-linge. De plus, vous avez certainement déjà entendu parler des grands bassins tampons et des caisses d’infiltration dans le sous-sol des nouvelles zones industrielles. Ils évitent qu’un gros volume d’eau ne pénètre en un laps de temps assez court dans le réseau d’égout d’une zone résidentielle proche. Cela occasionnerait des inondations étant donné que ces derniers ne sont pas initialement dimensionnés pour cela.

Un système prêt à l’emploi et simple à installer pour la gestion moderne et écologique des eaux dans le jardin n’existait pas encore. L’Infiltra vous permet d’agir en tout point:

  • Évacuer les eaux de pluie d’une terrasse à l’arrière du jardin.
  • Évacuer l’excédent d’eau de pluie d’un tonneau, avec un robinet au bas, via un siphons de sol.
  • Les eaux de pluie de la toiture d’une pergola, d’un poolhouse, d’un carport ou d’un pavillon de jardin peuvent y être raccordées directement.

Souvent, les annexes sont également situées dans le jardin, où il n’y a pour ainsi dire pas d’égout. Lors du réaménagement d’anciens jardins (urbains), on se heurte constamment au manque de conduites d’évacuation.


Investissement limité

Le box d’infiltration Infiltra est intégré de façon invisible dans le jardin et requiert un investissement limité. Il est même possible que vous puissiez récupérer une partie du prix d’achat. De nombreuses communes accordent une prime à ceux qui utilisent des systèmes d’infiltration, ou elles remboursent une partie de la facture. Informez-vous auprès du service technique/service de l’environnement de votre commune ou sur leur site internet!


La capacité

Le box d’infiltration n’est pas conçu pour le marché des projets, mais est spécialement développé pour le jardin privé. L’objectif n’est pas de raccorder une surface de toit complète ni même d’assurer toute la gestion des eaux de plusieurs logements via le box d’infiltration.

Pour le calcul de capacité, examinez quelle surface de revêtement dur et/ou de toiture d’annexe doit être drainée. Il est également important de savoir si vous habitez dans une zone argileuse  ou sablonneuse. Une fois que tout est calculé et noté, vous pouvez composer le nombre de caisses pour composer le box.


Utilisation supplémentaire

Le box d’infiltration infiltra est parfaitement adapté pour être placé entre la citerne et les égouts. Le surplus d’eaux de pluie peut, par conséquent, s’infiltrer dans le sol grâce au box d’infiltration servant de premier trop-plein. La capacité requise est calculée en fonction du nombre de m2 du toit/revêtement. Dans ce principe d’installation, il est également possible d’avoir une connexion directe avec des caniveaux de drainage/siphons de sol/avaloirs de toiture.

Renseignez-vous auprès du service technique/service de l’environnement de votre commune concernant la réglementation en relation avec votre projet concret. Des primes sont possibles!


Pour en savoir plus

Découvrez les conseils de nos experts

Brochures pour revêtements de sol

Plus d’info ?