Le choix des plantes

Modifié par Kelly Cuypers le 14/05/2012

Les critères principaux pour le choix des plantes sont le style de la maison et du jardin, la nature du terrain, les parties ensoleillées et ombragées du jardin, le sous-sol humide ou sec, l’équilibre entre les plantes à feuillage persistant et les plantes à feuillage caduc et bien évidemment, vos préférences.
-
© Reynders Tuincentrum
Terrasse et pergola
Pergola et terrasse
© Groenbedrijf Van Vlierden
© Willems tuinaanleg
étang
© Tuinarchitectuur Verellen

Le style de la maison

Celui-ci joue un rôle déterminant au niveau de l’aménagement du jardin. En effet, une demeure moderne demande un jardin plutôt sobre que romantique. Par ailleurs, il a une influence sur le choix des plantes que l’on prévoit pour les abords de la maison.

  • S’il y a de grandes baies vitrées, il vaut mieux opter pour des plantes de faible hauteur à proximité des fenêtres.
  • Mais si les fenêtres sont petites et hautes, on peut choisir des plantes de grande taille.
  • Un bon conseil ; n’oubliez pas de prévoir un passage le long des murs de la maison, pour l’entretien. C’est plus facile pour laver les vitres.

 

Le style du jardin

  • Outre le style de la maison, la conception du jardin joue aussi un rôle important. Il faut par exemple éviter les plantes proliférantes le long des chemins dans le jardin.
  • Quant au choix des plantes destinées à longer la terrasse, c’est une question de goût. Si vous préférez une terrasse fermée, optez alors pour des plantes hautes et inversement. Pour les abords d’une piscine, évitez à tout prix les plantes à feuilles caduques ou les plantes qu’il faut traiter avec des pesticides. Pour ce qui est des lieux humides, il faut privilégier les plantes fluviatiles.

La nature du sol

La nature du terrain est un autre élément à prendre en compte. Certaines plantes préfèrent les sols sablonneux, les autres, une terre argileuse.

  • Les conifères et les pins aiment les sols sablonneux, tandis que les feuillus préfèrent un sol argileux.
  • D’autres encore, tels les ifs et les buis, se sentent bien partout.
  • En améliorant la qualité du sol, on peut les planter dans une terre qui n’est pas nécessairement leur sol de prédilection.
  • Le taux d’humidité fera alors la différence. En effet, il ne faut jamais planter un if dans un sol humide.

Les préférences personnelles

Si vous avez bien tenu compte du plan d’aménagement, des parties ensoleillées ou ombragées du jardin et de la nature du sol, il ne vous reste plus qu’à choisir des plantes variées mais bien assorties.

  • Il s’agit en fait de trouver un bon équilibre entre les plantes à feuillage persistant et les plantes à feuillage caduc.
  • Il faut aussi veiller à ce qu’à chaque saison, on ait une ou plusieurs plantes en fleurs un peu partout dans le jardin. Et enfin, il faut aussi songer à alterner les plantes hautes et les plantes basses.
  • Pour cette dernière phase, c’est le goût personnel qui intervient. Quelles sont les couleurs que vous voulez avoir au jardin?
  • Est-ce que vous privilégiez plutôt un jardin facile à entretenir ? On peut tenir compte de tous ces aspects. Si c’est la facilité que vous recherchez, alors optons pour des plantes qui grandissent vite et qu’il ne faut tailler qu’une fois par an. Les plantes couvre-sol ou même des haies et des arbustes constituent des alternatives intéressantes. Les plantes vivaces ou les buis demandant au contraire énormément d’entretien.

 

© Habitos.be

Osez les couleurs

Au jardin, on peut se permettre toutes les couleurs. Cela dépend surtout de vos goûts personnels. Mais la tendance est aux jardins sobres, où l’on n’utilise qu’une seule couleur ou bien on en combine deux.

  • Les couleurs les plus en vogue à l’heure actuelle sont le blanc, le vert et le bleu.
  • En fonction de vos préférences, l’architecte paysagiste peut développer un programme sur mesure en piochant dans la bibliothèque des plantes.
  • Si vous ne faites pas appel à un architecte paysagiste, renseignez-vous dans des centres de jardinage. Et allez-y plusieurs fois par an, ainsi vous découvrirez les espèces de plantes qui poussent selon les saisons.
  • Le revêtement joue aussi un rôle dans la palette des couleurs. Dans ce cas, la teinte est assortie aux plantes ou à la gamme des coloris de la maison.