Irrigation automatisée

Modifié par Vinciane Pinte le 15/06/2012

Que vous utilisiez un simple tuyau d'arrosage avec un bras d'arrosage mobile, une installation d'arrosage semi-professionnelle ou une installation entièrement professionnelle, vous pouvez toujours vous faciliter la tâche en optant pour un processus d'arrosage automatisé.

Découvrez les conseils de nos experts

  • VGardena arroseur
    © Gardena
  • automatisation© Gardena

Économique

L’automatisation permet d'arroser la nuit, ce qui est le plus économique en matière de consommation d'eau. Dans le cas d'un arrosage de nuit, 70 % de l'eau est absorbée dans le sol et seuls 30 % s'évaporent. Lorsque vous arrosez le jour, vous obtenez exactement le résultat inverse. C'est un pur gaspillage d'eau et d'énergie ; et c’est dangereux pour les plantes. Celles-ci peuvent brûler car l'eau a un effet de loupe.

Types

Minuterie

Grâce à une minuterie – qui fonctionne sur piles et qui est raccordée au tuyau d'arrosage – vous pouvez régler la période durant laquelle le tuyau d'arrosage peut être alimenté en eau.

Programmateur d'arrosage

C'est un rien plus sophistiqué qu'une minuterie. Ce programmateur d'arrosage est aussi raccordé au tuyau d'arrosage, mais permet de programmer plusieurs cycles d'arrosage par jour ou de faire fonctionner plusieurs appareils indépendamment les uns des autres. Cette option peut s'avérer utile en cas d'absence.

Hygromètre

Cet appareil mesure le taux d'humidité du sol. L'hygromètre peut être utilisé en combinaison avec un programmateur d'arrosage et détermine quand l'arrosage est suffisant. Ce dernier ne peut évidemment pas savoir qu'il y aura une averse juste après l'arrosage. En revanche, il en tiendra compte le lendemain, si bien que le sol sera moins arrosé. Cette option peut s'avérer utile en cas d'absence.

Station météo et système d'arrosage automatique

Les installations professionnelles exigent une solution adaptée. Ainsi, vous aurez besoin d'un système d'arrosage automatique, de robinets électromagnétiques et d'une station météo pour automatiser ce genre de système.

La station météo mesure la quantité de précipitations, le vent et l'évaporation et détermine sur base de ces données la quantité d'arrosage qui, par nuit, doit être distribuée par l'installation.

Car un arrosage excessif est néfaste pour les plantations. Celles-ci deviennent alors ‘paresseuses’. Cela veut dire que les racines restent à la surface et ne poussent pas en profondeur.

Plus d’info ?