Menuiserie d'intérieur

Montage d'un faux-plafond

Partenaires recommandés

Installer un faux-plafond ouvre bon nombre de possibilités. Il permet de dissimuler des structures brutes et d’avoir un plafond aussi haut ou aussi bas qu’on le souhaite. La finition aussi, on la choisit. Tout dépend d’une bonne structure portante qui maintiendra le plafond. Les différents types de faux plafonds feront l’objet d’un autre article.

Les matériaux 

La structure portante d’un faux-plafond se compose la plupart du temps de métal ou de bois. Pour les plaques de plâtre ou les dalles de plafond, il vaut mieux opter pour une structure en métal:

  • Facile à manipuler
  • Toujours droit
  • Présente des propriétés phoniques de meilleure qualité
  • Si vous parachevez le plafond avec du bois, il vaut mieux utiliser une sous-structure en bois.

Comment procéder ?

  • La structure doit être suspendue parfaitement d’équerre ou bien droite
  • Distance entre les profilés:
    • standard 40 cm,
    • dans le cas de plaques de plâtre, cela dépend de l’épaisseur des plaques, consultez toujours les directives du fournisseur
  • L’espace entre les profilés peut être utilisé pour dissimuler des canalisations ou pour un remplissage avec de l’isolant, afin d’améliorer les qualités acoustiques du plafond et de votre intérieur.
  • Si le plafond doit aussi être isolé acoustiquement, veillez à utiliser les crochets de fixation adéquats pour fixer la structure portante. Pour en savoir plus : Solutions acoustiques et isolation phonique.

Avantages du faux-plafond

  • On peut dissimuler tous les éléments techniques au-dessus du plafond
  • On peut ajouter une isolation entre le vrai plafond et le faux plafond (surtout acoustique)
  • On choisit la hauteur de plafond
  • Permet d’installer un éclairage de manière optimale
  • Grâce à la sous-structure, on peut y intégrer toutes sortes de techniques: éclairage, ventilation, chauffage, …

Inconvénients du faux-plafond

En cas de problème à l’une des conduites dissimulées dans le plafond, on risque de devoir ouvrir une partie de celui-ci pour pouvoir effectuer les réparations.

Le support

En principe, tous les supports sont valables. Si le vrai plafond n’est pas assez solide, il faut adapter le choix des matériaux pour le faux plafond et la structure portante en conséquence. Le cas échant, il faudra fixer la structure portante aux murs et non au plafond. Mais attention, vous ne pourrez pas utiliser n’importe quel matériau pour la finition du faux-plafond.

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois