Rénover un ancien parquet : mode d’emploi

Modifié par Vinciane Pinte le 24/06/2014

Rien de tel que le charme et l’authenticité d’un vieux parquet. Or, lors de l’achat d’une maison, le parquet est bien souvent à rénover, voire carrément caché par une moquette défraîchie ou un linoléum qu’il faudra arracher. Pas de souci : nous vous expliquons comment procéder pour rénover un ancien parquet et lui donner une seconde jeunesse.

Découvrez les conseils de nos experts

Si le parquet est abîmé

Si des éléments se détachent ou des clous dépassent, il faut les refixer avant le ponçage.
 Si vous constatez de petits trous, sans doute dus à des parasites, des lames incurvées ou fort abîmées, des grincements, des fissures, des bosses ou des taches, … prenez contact avec un spécialiste. Il examinera votre sol afin de décider précisément ce qu’il faut entreprendre.
a
© Bosch

Poncez le parquet

  • L’objectif du ponçage est d’éliminer les salissures (vieux vernis, tâches, etc.) et d’obtenir une surface bien lisse. Pour y parvenir, vous avez besoin d’une ponceuse à parquet (disponible en location).
  • Poncez toujours dans le sens des fibres du bois.
  • N’oubliez pas de porter un masque contre la poussière !
  • Un plancher se ponce avec 3 papiers de verre différents : un gros grain abrasif pour mettre le parquet à nu, un grain moyen pour effacer les traces du passage précédent et enfin, un grain fin pour la finition.
  • Aspirez après chaque étape puis passez un linge humide.
  • Attention : les poussières de ponçage risquent de détériorer votre aspirateur domestique…

© Brems

Quelle finition pour mon parquet ?

Le choix de la finition dépend de vos goûts et de l’usage qui sera fait.

Conseil : quand vous appliquez votre couche de finition (cire, huile ou vernis), travaillez en diagonale, d’un coin à l’autre, vers la porte pour pouvoir quitter la pièce.

La cire

Naturelle,esthétique, la cire nourrit et protège votre parquet. Elle donne au parquet une patine et une odeur typiques. Facile à appliquer (au pinceau), la cire peut être lustrée après séchage (manuellement ou à l’aide d’une machine disponible en location).
Il est conseillé d’appliquer 2 couches de cire, à 8 heures d’intervalle.
Inconvénient : la cire est moins résistante aux taches et à l’humidité. On la conseillera donc plutôt pour une chambre ou un living.

L'huile

Naturelle, résistante et très facile à entretenir, la finition huilée est très appréciée ces dernières années pour son aspect mat et contemporain.
Appliquez 2 couches à 36 heures d’intervalle en prenant bien soin d’essuyer au chiffon directement après chaque couche.

Le vernis

La finition vernie (ou vitrification) est économique et très résistante. On la recommande dans les pièces fort fréquentées ou soumises à l’humidité (cuisine, salle de bain). Soulignant le moindre défaut du ponçage, la vitrification est plus difficile à réussir. Faites appel à un professionnel. Si néanmoins vous souhaitez la réaliser vous-même, appliquez tout d'abord une première couche, égrainez (ponçage très fin 100-120) pour adoucir les défauts du vernis, et passez une seconde couche.

L'entretien de mon parquet

Il est fortement conseillé de ne jamais laver ou rincer à grandes eaux, ni d’utiliser des détergents (ammoniaqués, abrasifs, siliconés) sur votre parquet. Chaque semaine, aspirez avec une brosse à poils doux. Sous les piedsde vos chaises et tables, placez des feutres pour éviter les griffes. Quand une tache est faite sur le parquet, nettoyez-la immédiatement pour ne pas qu’elle pénètre.

La cire

Pour vous éviter d'être obligé de cirer votre parquet au chiffon, le plus judicieux pour un entretien facile, est d'investir dans une cireuse-lustreuse. Pas plus compliquée à utiliser qu'un aspirateur, vous n'aurez qu'à la passer tous les 3-4 mois.

L'huile

Les parquets huilés sont les plus faciles à entretenir. Utilisez un savon spécial parquet huilé à chaque passage de serpillière. Cela permet de nourrir le bois tout en le nettoyant.

 Le vernis

Pour entretenir votre parquet vitrifié, vous trouverez dans le commerce des produits adaptés (dits métallisants) qui se passent à la serpillière. Ces derniers permettent de raviver l'éclat du vernis et s'appliquent environ 2 ou 3 fois par an.

Lisez aussi notre article : Quel revêtement de sol choisir ? 
Auteur : Vinciane Pinte - mars 2014

Plus d’info ?