Bien éclairer une cuisine

Modifié par Vinciane Pinte le 13/11/2013

La cuisine est un endroit multifonctionnel. On y prépare les repas, on s’y détend, on y mange. Parfois, on regarde la télévision ou on fait les devoirs. L’éclairage de la pièce doit être adapté à cette variété d’activités, pour faire de la cuisine un espace à la fois fonctionnel et convivial.

Découvrez les conseils de nos experts

Maisons témoignages
© Dewaele Bouwbedrijven

Pour cela, il est recommandé d’associer 3 types d’éclairage :

 1/ Un éclairage d'ambiance

Pour éclairer l’ensemble de la pièce, on optera pour un éclairage d’ambiance homogène. Il peut être apporté par une suspension, un plafonnier, des appliques murales ou des spots encastrables. Optez pour un éclairage blanc chaud (300 lux). La cuisine est longue et étroite ? Pourquoi ne pas éclairer avec des spots accrochés à un câble tendu dans l’axe de la pièce.
Cuisine k7
© Team7

2/ Un éclairage direct sur les zones de travail

  • Le plan de travail, l’évier et la zone de cuisson doivent recevoir un éclairage direct et plus soutenu. Optez pour un éclairage blanc neutre (500 lux).
  • En complément, vous pouvez aussi prévoir un éclairage sous les meubles hauts du plan de travail.
  • Si vous disposez d’un îlot central, les luminaires encastrés au plafond doivent éclairer le plan de travail, et non l’espace de circulation autour de l’îlot (erreur fréquente).  
  • Vous pouvez également opter pour des suspensions originales qui créeront le décor, et pourquoi pas à hauteur réglable. Evitez simplement les luminaires en papier ou en tissu, inadaptés à l’humidité et aux dépôts de graisse. Optez plutôt pour du verre, du métal, du plastique, plus faciles à nettoyer.
  • Si votre zone de cuisson se trouve sur cet ilot, veiller à choisir une hotte dans laquelle les spots mettront l’ilot en lumière.
  • Pour voir clairement ce que l’on mange, la table de repas requiert un éclairage diffusant une lumière douce et chaleureuse au moyen d’appliques ou de suspensions. Si vous optez pour un luminaire avec variateur, vous profitez à tout moment de la bonne intensité de lumière, que ce soit pour un souper romantique ou aider les enfants à faire leurs devoirs.

/
© Kevin Van Volcem

3/ Un éclairage d'appoint

Ailleurs, de petits éclairages d'appoint viendront adoucir le contraste entre la zone très éclairée et celle restée dans l'ombre et ainsi créer de l’ambiance.

Pensez aux LEDs, ces mini lampes à diodes qui ne chauffent pas et consomment un minimum. Elles habillent de lumière l’intérieur d’un placard vitré,  ou le dessous d'un bar pour le mettre en valeur. Leur force : elles sont décoratives et peuvent nimber l’ambiance de lumière rouge, bleue, jaune, vert, …   
Auteur : Vinciane Pinte - novembre 2013

Plus d’info ?