Louer ou acheter ?

Modifié par Vinciane Pinte le 3/08/2012

Vous hésitez entre louer et acheter ? Habitos.be vous présente les avantages et inconvénients des 2 formules pour vous aider à faire le meilleur choix.
maison
© Habitos.be

La location

Les avantages

  • La location convient à ceux qui doivent ou veulent rester mobiles et flexibles :  en cas de mutation, de licenciement, de divorce (…), il est possible de rompre le préavis de location pour quitter son logement et en prendre un autre
  • Pas besoin de disposer d’une épargne importante. Le propriétaire demande en général une garantie locative équivalent à 2 mois de loyer 
  • Les frais de réparation/rénovations sont à charge du propriétaire. Pas de mauvaises surprises, donc.

Les inconvénients

  • Louer n’est pas un investissement.  Louer, c’est payer pour avoir un service 
  • Vous êtes à la merci du propriétaire qui peut décider de vendre, de résilier votre bail, de réaffecter l’immeuble à d’autres fins, de s’y installer, et cetera 
  • Le loyer est en principe indexé chaque année
  • Vous êtes responsable de la tenue en bon état du bien, et de certains entretiens réguliers (chaudière, …)
  • Vous devez avoir l’accord du propriétaire si vous voulez apporter des modifications (décoration, petits travaux, aménagements). Et ces dépenses sont en pure perte (sauf si vous trouvez un accord avec le propriétaire et qu’il reconnaît la plus-value de vos travaux)
  • Pensez à vos vieux jours  (diminution des revenus, pénibilité d’un déménagement  et du changement de repères).

Bref, le statut de locataire est plus léger à assumer que celui de propriétaire et convient mieux à certaines personnalités, ou à certaines situations. Cependant, il est juste de dire que sur le long terme, la location n’est pas toujours la meilleure solution et il vaut parfois mieux acheter.

à la recherche d'une maison
© KBC

L'achat

Les avantages

  • La première raison qui pousse à acheter est d’ordre psychologique : on veut se sentir « chez soi ». L’achat est synonyme de sécurité, de stabilité, de long terme. Vous avez un toit au-dessus de votre tête, qui vous appartient
  • Vous investissez dans la brique, un placement sûr. Vous pouvez  louer votre bien, le revendre ou le céder à vos enfants
  • Vous êtes libre de faire les transformations et aménagements qui vous agréent, dans la limite des règles urbanistiques en vigueur
  • L’achat, c’est aussi l’épargne forcée, induite par le remboursement du crédit . Vous capitalisez pour l’avenir
  • Lorsque votre emprunt est remboursé, vous pourrez profiter pleinement de vos revenus, en particulier lors de la retraite
  • En tant que propriétaire, vous pouvez bénéficier de primes et avantages fiscaux.

Les inconvénients

  • Il vaut mieux disposer d’un apport personnel afin de réduire le montant de l’emprunt et de pouvoir payer de sa poche les frais inhérents à l’achat (frais de notaire, d’enregistrement, et cetera)
  • Les charges financières d’un propriétaire sont toujours supérieures à celles d’un locataire (précompte immobilier, taxes, assurances, frais d’entretien, charges de copropriété, …)
  • Les réparations et autres frais d’entretien sont à votre charge
  • Changer de logement pour un propriétaire est un processus toujours long et coûteux (trouver un acquéreur, signer une promesse de vente, signer un acte authentique...tout en continuant à payer les éventuels remboursements d’emprunt). Voire même très coûteux si la vente intervient trop rapidement après l’achat puisque le propriétaire risque, dans ce cas, d’enregistrer une moins-value

Bref, être propriétaire demande de l’argent, du temps et des efforts. Les responsabilités sont accrues, mais tout effort ou sacrifice consenti l’est toujours en votre faveur.

Auteur : Vinciane Pinte – Juillet 2012