Les erreurs à éviter lorsque l'on vend sa maison

Modifié par Vinciane Pinte le 9/01/2014

Il y a des choses à ne pas faire quand on veut vendre sa maison. Des choses qui font fuir l’acquéreur potentiel dès qu’il débarque. Passons ces erreurs en revue.
Vendue maison
© Styllies

1. Manque d’ordre et d’hygiène

Personne ne se sent le bienvenu dans une maison qui n’est pas soignée. La saleté et le désordre se voient sur les photos et attirent peu de visiteurs. Les visiteurs qui tentent le coup, eux, n’ont qu’une envie, fuir les lieux.

De plus, il est difficile pour un acquéreur de voir le potentiel d’une maison à travers le manque d’ordre et d’hygiène. Si les pièces sont encombrées, impossible de juger correctement de leur volume. Au final, l’acheteur se demande dans quelle mesure la maison a été entretenue…

Donc premier conseil : présentez la maison sous son meilleur jour, impeccable et rangée.

Vendue maison
Maison.
© Styllies

2. Un intérieur sombre

Laissez entrer le plus possible la lumière naturelle. Tant lors de la prise de photos pour la vente que lors des visites. Evitez les photos sombres ou prises à contre-jour. Elles ne sont pas flatteuses pour votre bien. Créez une atmosphère chaleureuse, en allumant quelques luminaires, en plaçant des bougies.

    Vendue maison
    Maison.
    © Styllies

    3. Un intérieur trop privé

    Une maison qui déborde d’objets personnels effraie le candidat acheteur. Il ne se sent pas à l’aise et a l’impression d’être un intrus, y compris quand il regarde les photos sur internet. Mais qu’entend-t-on au juste par « trop privé ? » Par exemple une collection de dessins d’enfants, des photos de couple, …Toute cette intimité relaie les atouts de la maison au second plan, et risque fort de ne pas permettre à l’acquéreur potentiel de se projeter en tant qu’occupant des lieux. Bref, si vous voulez vendre, dépersonnalisez votre intérieur au maximum.

    Vendue maison
    © Styllies

    4. Une maison vide

    La première impression que fait une maison vide, c’est la froideur et l’abandon. De plus, les espaces vides semblent plus petits qu’en réalité. La température à l’intérieur est souvent peu agréable. Il n’y a aucune atmosphère. En l’absence d’éléments de référence comme un banc ou un lit, l’acheteur pourra difficilement s’imaginer comment on peut habiter la maison.

    Et comme l’acheteur n’a pas grand chose à admirer, son regard tombera inévitablement sur le moindre défaut (plinthe manquante, trou dans le mur, ...). Bref, de quoi donner des arguments pour faire baisser le prix…

    5. Les mauvaises odeurs

    Les mauvaises odeurs ne se sentent pas sur la photo, fort heureusement. Mais si un acheteur potentiel vient visiter la maison, il risque fort d'en être incommodé. C’est par exemple l’odeur d’une fosse septique, de cigarette, de renfermé dans une chambre ou des animaux de compagnie. Notre conseil : aérez bien la maison.
    Lors des visites, mieux vaut éviter que les animaux de compagnie ne soient présents à l'intérieur.
    Veillez également à ce qu’aucun animal de compagnie ne figure sur les photos pour la vente.L’état dans lequel se trouve la maison et/ou le jardin peuvent aussi en décourager plus d’un. Et là, le styling immobilier ne peut rien y faire. Mieux vaut exécuter en amont un tas de petits travaux grâce auxquels la maison gagnera en valeur lors de la vente.  
    Auteur : Annelies van den Broek-Vermeulen – Styllies