Chauffage
Ventilation
Refroidissement

Il est temps de faire de nos logements des zones de basses émissions

Viessmann mettra les solutions de chauffage durables à l’honneur à Batibouw.

Ces dernières années, les villes de Bruxelles, d’Anvers et de Gand ont introduit les zones de basses émissions. Dès 2026, la Wallonie interdira les véhicules diesel construits avant 2009. Toutes ces mesures visent à améliorer la qualité de l’air. Mais en matière de réduction de l’empreinte écologique, il reste des pistes inexploitées dans les foyers et les entreprises. Viessmann, un des plus grands spécialistes du chauffage, plaide en faveur d’une zone de basses émissions dans les logements. « Notre pays compte deux millions de chaudières obsolètes », explique Patrick O, CEO de Viessmann Belgium. « Les chaudières non-condensation au gaz ou au mazout émettent plus de CO2 et consomment plus d’énergie que nécessaire. Les installations de chauffage à condensation permettent d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie. » Viessmann profitera de Batibouw pour présenter aux familles et aux entreprises les technologies de chauffage d’aujourd’hui et de demain.

Quelles nouveautés seront présentées en avant-première par Viessmann à Batibouw ?

  • Vitocal 100-A et Vitocal 333-G, des pompes à chaleur domestiques extrêmement économiques, pour les nouvelles constructions ou la rénovation.
  • Vitoclima 200-S, le meilleur de la pompe à chaleur et du climatiseur.
  • Vitodens 200-W, la plus moderne des chaudières murales à condensation au gaz

Les mesures destinées à améliorer la qualité de l’air se sont multipliées ces dernières années, chez nous comme à l’étranger. Bruxelles, Anvers et Gand interdisent l’accès au centre-ville aux véhicules les plus polluants. Et avec succès : à Anvers, la concentration des particules les plus nocives dans certaines zones a chuté de 20 %. Les zones de basses émissions doivent néanmoins s’inscrire dans un politique énergétique plus large. La Belgique abrite actuellement plus de deux millions de chaudières obsolètes. Nous bannissons à juste titre les vieilles voitures de nos centres-villes, mais nous chauffons nos logements avec une technologie qui est parfois encore plus ancienne. Et pourtant, la technologie qui nous permettrait d’atteindre les objectifs climatiques de 2030 et 2050 existe déjà.

Pas de bâtiment vert sans énergie verte

Environ 4 millions de systèmes de chauffage ont été installés en Belgique au cours des 20 dernières années. Parmi eux, 45 % sont aujourd’hui vétustes. Les chaudières non-condensation au gaz ou au mazout émettent plus de CO2 et consomment plus d’énergie que nécessaire. Les appareils de chauffage à condensation tels que la nouvelle chaudière au gaz Vitodens de Viessmann1 garantissent des économies d’énergie allant jusqu’à 30 %. Les initiatives visant à réduire les émissions sont nobles, mais insuffisantes. Les décideurs politiques ne pourront atteindre les objectifs climatiques que si nous envisageons l’énergie de manière holistique. Introduire des zones de basses émissions sans se préoccuper de la technologie de chauffage des ménages et des entreprises est illusoire. En Allemagne, « Gebäudewende » rime avec « Energiewende ». Autrement dit, la transition énergétique est indissociable de la modernisation du parc immobilier.

Il s’agit du principe baptisé « Trias Energetica », qui consiste à limiter la consommation d’énergie, à miser sur l’énergie durable et à chauffer efficacement en maximisant le rendement.

Limitation de la consommation d’énergie

Les ménages et les entreprises doivent réduire autant que possible leurs besoins énergétiques. Les logements qui ont été construits avant la première crise énergétique de 1973 sont mal isolés, voire pas du tout. La norme flamande d’isolation des toitures stipule que tous les toits des maisons unifamiliales devront être isolés d’ici 2020, une étape nécessaire en vue d’un habitat durable. « À terme, nous doterons nos habitations d’une isolation sans faille, de telle sorte que chaque kWh produit soit utilisé à son plein potentiel. L’optimisation de la technologie de chauffage n’a d’utilité que si la chaleur générée est maintenue à l’intérieur. Le mot d’ordre est donc : isolation ! », estime Patrick O.

Le choix de l’énergie durable

Dans un avenir proche, les solutions durables constitueront plus que jamais une alternative essentielle aux combustibles fossiles. Tant pour la production d’eau chaude sanitaire que pour le chauffage, les pompes à chaleur joueront également un rôle de plus en plus important dans les ménages. Une transition s’impose, car pour l’instant, la Belgique est loin du compte en termes d’utilisation de l’énergie solaire et de la technologie des pompes à chaleur (par rapport à l’Allemagne, par exemple). Il y a également du pain sur la planche dans le domaine des logements locatifs. Les pouvoirs publics devraient pouvoir obliger les propriétaires à optimiser les performances énergétiques de leur bien en location. Les solutions énergétiques de demain sont durables. Viessmann mettra les pompes à chaleur Vitocal 100-A et Vitoclima 200-S à l’honneur durant Batibouw.

Vitocal 100-A : pompe à chaleur air/eau à agent R32

La Vitocal 100-A permet aux familles de chauffer et de refroidir leur habitation efficacement tout au long de l’année. Cette pompe à chaleur garantit un chauffage idéal en hiver et un refroidissement agréable en été. La nouvelle pompe à chaleur monobloc répond à tous les besoins en termes de puissance. L’unité extérieure présente tous les éléments nécessaires à une régulation efficace et écologique du climat intérieur. Dotée d’une protection antigel intégrée, cette pompe à chaleur ne craint pas le froid de l’hiver.

L’agent frigorifique R32 assure le refroidissement en été. Silencieuse, la Vitocal 100-A peut sans problème être installée à côté d’une pièce de vie. Elle convient, en outre, parfaitement au chauffage par le sol.

La Vitocal 100-A de Viessmann est disponible à partir de 3.812 € hors TVA.

Viesmann vitocal 100-A

 

Vitocal 333-G, grond/water-warmtepomp

Grâce à la technologie Inverter moderne, la Vitocal 333-G compacte de nouvelle génération est la solution la plus efficace pour les nouvelles pompes à chaleur sol/eau. Grâce au fonctionnement modulant, la puissance est automatiquement adaptée en fonction de la demande de chaleur des utilisateurs. Il en résulte moins de cycles de démarrage/arrêt dans la plage de charge partielle et un rendement annuel plus élevé. La Vitocal 333-G est disponible en plusieurs puissances : avec une plage de modulation de 1,7 à8,6 kW et de 2,4 à 11,4 kW, elle offre une couverture optimale pour les bâtiments neufs.

Vitoclima 200-S : pompe à chaleur air/air à agent R32

La Vitoclima 200-S offre aux consommateurs une température intérieure stable tout au long de l’année. La Elle se pilote aisément à l’aide d’une télécommande avec écran LCD pouvant être reliée à la fonction Ifeel. Cette fonction permet aux utilisateurs de régler la chaleur selon le moment ; ils contrôlent donc encore mieux le chauffage intérieur. Des informations relatives à la température sont transmises constamment afin d’ajuster l’alimentation en électricité.

Vitoclima 200 s

 

Il importe d’adopter au maximum les énergies durables si l’on veut atteindre les objectifs climatiques. Un défi d’autant plus complexe dans les villes. On ne rend pas un (grand) bâtiment public écoénergétique comme on le fait avec une maison. « Mais c’est possible », estime Patrick O. « Dans les immeubles à appartements, on pourrait accroître la conversion d’énergie primaire grâce à la cogénération. Le combustible permettrait de produire de l’électricité. L’énergie résiduelle serait utilisée pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage. À terme, nous pourrions ainsi décharger nos centrales nucléaires. »

« Le prix de l’électricité augmente. Il s’avère donc intéressant de passer à des technologies qui génèrent non seulement de la chaleur, mais aussi de l’électricité. » Avec la chaudière à pile à combustible Vitovalor PT/PA2 et les modules photovoltaïques Vitovolt 300, Viessmann propose des solutions innovantes.

Vitovalor PT2/PA2 : chaudière à pile à combustible pour la production d’eau chaude sanitaire et d’électricité

La Vitovalor PT2 utilise des piles à combustible pour produire de la chaleur et de l’électricité. L’appareil se raccorde facilement à l’installation de gaz. La technologie a été perfectionnée et convient à tout type d’habitation. La Vitovalor PT2 affiche un rendement électrique supérieur à celui de la cogénération classique. La technologie se prête aux projets de construction neuve et de rénovation.

L’appareil de chauffage offre davantage de flexibilité et de possibilités d’utilisation grâce à l’augmentation de la puissance thermique jusqu’à 30,8 kW. Cette unité extrêmement compacte présente une commande de réglage sur la face avant et dispose de composants préinstallés pour le système hydraulique et les capteurs.

L’appareil intègre un réservoir d’eau chaude en acier inoxydable d’une contenance de 220 litres. La Vitovalor PT2 offre suffisamment de puissance et d’énergie pour alimenter les maisons unifamiliales et bifamiliales tout au long de l’année. La production maximale d’énergie électrique de 18 kWh en journée suffit à couvrir les besoins de base d’un ménage. La variante PA2 est un complément idéal à une chaudière existante. Il peut s'agir d'une Viessmann ou d'une autre marque.

Vitovolt 300 : modules photovoltaïques pour une utilisation optimale de l’énergie durable

Un propriétaire de panneaux photovoltaïques dépend considérablement moins du réseau énergétique. Les modules photovoltaïques Vitovolt 300 affichent un rendement élevé sans compromis en termes de qualité. Fiables et faciles à utiliser, ils ne nécessitent pratiquement pas d’entretien. Doté d’un design hors du commun, le modèle avec module monocristallin restitue une puissance de 340 Wc et le module polycristallin à 60 cellules une puissance de 295 Wc. Les panneaux photovoltaïques Vitovolt 300 conviennent aux maisons unifamiliales et multifamiliales ainsi qu’aux toitures d’entreprises et d’usines.

« Investir dans des panneaux solaires offre une multitude d’avantages », explique Patrick O, CEO de Viessmann Belgium. « En plus d’être plus écologiques, les panneaux offrent un avantage économique considérable au consommateur. Le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter. Quand on sait qu’on peut économiser jusqu’à 500 € par an et que le prix de ce genre de panneaux photovoltaïques a diminué de moitié ces dernières années, on voit qu’il reste intéressant d’adopter ces technologies. »

Chauffer efficacement avec des combustibles fossiles

Les voitures électriques et hybrides gagnent en popularité. Dans le domaine du chauffage aussi, l’association des énergies renouvelables et des combustibles fossiles connaît un succès croissant. « L’objectif ultime est évidemment d’utiliser au maximum les sources durables, mais elles sont souvent insuffisantes. Prenez les panneaux photovoltaïques : étant donné que le soleil brille beaucoup moins en hiver, les consommateurs peuvent moins compter sur leurs panneaux pour les approvisionner en énergie. Une option consiste à recourir à des combustibles fossiles pour compenser, moyennant une utilisation la plus optimale possible, par exemple via une chaudière à condensation au gaz de Viessmann », ajoute Patrick O.

Viessmann présentera, pour la première fois, sa nouvelle chaudière à condensation au gaz à Batibouw.

Vitodens 200, la chaudière murale au gaz la plus moderne du marché

 

La chaudière Viessmann Vitodens 200 est une centrale électrique intelligente qui répond aux exigences les plus strictes en matière de chauffage. Son design moderne, fonctionnel et sa surface mate aux lignes structurées s’adapte parfaitement à n’importe quel environnement. Avec le Lightguide fluorescent vous pouvez toujours voir en un coup d’œil si tout fonctionne correctement.

La Vitodens 200-W séduit par son grand confort d'utilisation. Il peut être utilisé intuitivement via un smartphone, une tablette ou directement sur le grand écran tactile réglable en hauteur de 7 pouces avec écran couleur. L'interface Wi-Fi intégrée connecte directement la chaudière murale à condensation au gaz à Internet et l'application ViCare facilite son utilisation : le cockpit énergétique vous donne un aperçu de la consommation de la maison. En fonction de la hauteur de montage sur le mur, l'afficheur peut être monté en haut ou en bas de la chaudière. C'est la seule chaudière sur le marché qui offre un affichage réglable en hauteur.

Grâce à un ventilateur puissant, la chaudière est adaptée aux longues distances de gaz de combustion. Il est possible de raccorder en parallèle des conduites de gaz de combustion 60/60, ce qui offre une solution pour les anciens raccordements existants.

Le nouveau brûleur MatriX-Plus se distingue particulièrement par son fonctionnement efficace, sa faible émission de substances nocives et son faible niveau sonore. La consommation est limitée par une très faible modulation jusqu'à 1,9 kW. En conséquence, les dimensions ne sont plus aussi critiques et cette chaudière peut également être installée dans des maisons bien isolées avec une faible demande de chaleur. De plus, en raison de la faible modulation, surtout en automne et au printemps, la chaudière consomme beaucoup moins que toute autre chaudière ayant une puissance maximale comparable.

Le contrôle automatique de la combustion Lambda Pro Plus réduit les coûts en énergie. La surveillance automatique de la qualité de combustion compense les fluctuations de la qualité du gaz. Ceci assure une efficacité tout au long de l'année. L'échangeur de chaleur primaire est un échangeur de chaleur Inox-Radial en acier inoxydable et constitue le cœur de la Vitodens 200-W. L'échangeur de chaleur convertit l'énergie utilisée en chaleur de manière extrêmement efficace. Pratiquement sans perte, avec une efficacité de 98%.

Connectivité

Nous vivons dans une société de plus en plus connectée. Nous sommes tous constamment en contact les uns avec les autres et avec notre technologie préférée.
Pour Viessmann, il est essentiel que les consommateurs puissent aussi gérer leur consommation d’énergie à distance. La marque a donc décidé de présenter diverses applications mobiles à Batibouw.

ViCare

Grâce à l’application ViCare, l’utilisateur règle son chauffage facilement. Il voit du premier coup d’œil le statut du système de chauffage. Un programme est prévu pour chaque moment de la journée : l’utilisateur peut éteindre le chauffage en son absence ou le faire tourner plus longtemps quand il a des invités, grâce au mode « réception ».

En éteignant facilement le chauffage quand il n’en a pas besoin, le consommateur économise de l’argent. L’application lui envoie aussi une notification en cas de panne. Grâce à un système de signaux lumineux, le consommateur voit d’un coup d’œil si son système nécessite un entretien ou si un problème est survenu. Dans ce dernier cas, l’application affiche automatiquement les coordonnées d’un installateur. Il est également possible d’associer un chauffagiste à l’application pour une résolution des problèmes à distance.

L’app ViCare peut être connectée au Vitoconnect, l’interface entre la chaudière et ViCare. Cette connectivité s’applique non seulement aux modèles les plus récents, mais aussi aux systèmes de chauffage plus anciens. 

L’app ViCare est disponible pour les utilisateurs d’Android et d’iOS.

Tado

Ce thermostat intelligent vous aide à économiser l’énergie. Grâce à la géolocalisation, il sait où se trouve l’utilisateur et il adapte la température en conséquence. Le chauffage s’allume à l’arrivée de la première personne. De quoi éviter le gaspillage d’énergie et faire des économies ; que les utilisateurs peuvent repérer aisément dans les rapports de consommation mensuels. Le thermostat est connecté à l’application Tado, qui s’utilise de partout.

Tado est disponible pour les utilisateurs d’Android et d’iOS.

Viessmann a la conviction que la technologie et les innovations durables sont essentielles pour atteindre les objectifs climatiques à court et à long terme. «Exception faite du transport maritime, la construction est le secteur qui émet le plus de CO2 en Belgique. Les bâtiments représentent, en effet, plus de 20 % des émissions de CO2. D’où la volonté de Viessmann de jouer le plus possible la carte des énergies durables », ajoute Patrick O.

Les produits de Viessmann visent une exploitation optimale des sources durables. Les combustibles fossiles ne doivent être utilisés qu’en cas d’absolue nécessité. « Compte tenu des technologies dont nous disposons actuellement, les objectifs climatiques de 2050 sont tout à fait à notre portée. Nous avons simplement besoin d’un cadre politique clair pour guider le secteur de la construction dans cette voie. »

Les solutions de Viessmann vous intéressent ? Rendez-vous à Batibouw du 29 février au 8 mars 2020.

Plus d'infos sur Viessmann

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.