Le thermostat, le cerveau de votre installation de chauffage central

Modifié par Vinciane Pinte le 28/08/2014

Une installation constituée d'une chaudière de chauffage, complétée le cas échéant d'un préparateur d'eau chaude sanitaire, qui assure donc le chauffage de l'habitation et la production d'eau chaude n'est complète que si elle est aussi équipée d'un thermostat d'ambiance ou d'un régulateur climatique à sonde extérieure. Ces systèmes veillent à garantir un confort maximal et une consommation minimale, à tout moment de la journée.

Découvrez les conseils de nos experts

thermostat
Le thermostat, le cerveau de votre installation de chauffage central
© Vaillant
thermostat
© Vaillant
thermostat
Le thermostat, le cerveau de votre installation de chauffage central
© Vaillant
thermostat
Le thermostat, le cerveau de votre installation de chauffage central
© Vaillant

L'importance de la régulation est bien souvent sous-estimée et considérée comme une option, pas comme une nécessité. Il est vrai que votre chaudière fonctionnera parfaitement sans cette régulation. Vous pouvez l'allumer, l'éteindre et régler la température du chauffage et de l'eau chaude sanitaire au panneau de commande de la chaudière proprement dite. Mais ce n'est pas la solution idéale.

N'est-il pas plus simple de pouvoir préprogrammer tous ces paramètres à l’aide d’un thermostat installé dans la salle de séjour ? Vous bénéficiez ainsi de la chaleur souhaitée au moment où vous en avez besoin (et, par exemple, pas une demi-heure après avoir augmenté la température de la chaudière). Un thermostat décidera en effet en fonction de la programmation quand il convient d’augmenter le chauffage pour que vous disposiez effectivement de la chaleur au moment où vous la demandez. Vous bénéficiez donc d'un meilleur confort tout en diminuant votre consommation : car le chauffage n'entre en action que quand c'est nécessaire.

Les thermostats modernes permettent de réaliser une programmation différente chaque jour et il vous est également possible de programmer les temps de réchauffement du préparateur d'eau chaude sanitaire relié à la chaudière.

Les thermostats eBUS modernes autorisent en outre une communication bidirectionnelle avec la chaudière: du thermostat vers la chaudière et inversement. Cela implique que tous les codes d'état, de défaillance, d’erreur ou autres qui sont affichés sur l'écran de la chaudière apparaissent aussi sur l'écran du thermostat. Si l'écran de la chaudière indique p. ex. qu'un entretien de la chaudière est nécessaire, vous recevez aussi ce message via l'écran du thermostat.

Thermostats d'ambiance ou régulateurs climatiques à sonde extérieure

Il existe 2 types de thermostats. Un thermostat d'ambiance vous permet de réguler le chauffage en fonction de la température régnant dans une pièce de référence, en général la salle de séjour. Un régulateur climatique à sonde extérieure « sait » quand il fait plus froid dehors.

Un régulateur climatique à sonde extérieure règle la température de la chaudière en fonction de la température extérieure. Une sonde extérieure distincte est reliée au thermostat. Ce dernier « réfléchit » et optimise la régulation de la température de départ (= la température de l'eau dans les canalisations de chauffage) de votre installation de chauffage central. Cela signifie que, s'il fait plus froid à l'extérieur, la sonde extérieure en informe la chaudière plus tôt, donc avant qu'il fasse plus froid à l'intérieur. La chaudière augmente donc la température de chauffage à temps, mais en gardant une température plus basse possible afin de consommer moins (car une meilleure condensation). Le résultat : un confort de chaleur optimal, une exploitation maximale du fonctionnement de la chaudière à condensation et une consommation la plus basse. Vous - ou plutôt votre système de régulation - tirez ainsi le maximum de votre installation de chauffage !

Un thermostat d'ambiance et un régulateur climatique à sonde extérieure sont deux appareils identiques. Mais comme son nom l’indique, le régulateur climatique à sonde extérieure est doté d’une sonde extérieure en plus du thermostat à monter dans la chaudière ou sur le mur d'une pièce de référence (comme la salle de séjour). La sonde extérieure, pour sa part, doit être placée sur le mur extérieur le plus exposé au nord.

Thermostats sans fil

Dans certains cas, il n'est pas possible de raccorder le thermostat à la chaudière (et donc au secteur) , tout simplement parce qu'il n'y a pas de fils. Dans ce cas, vous pouvez opter pour des versions sans fil. Celles-ci se fixent à votre convenance au mur, mais fonctionnent sur batteries et ne possèdent pas de connexions électriques. Un thermostat sans fil se révèle aussi intéressant quand la salle de séjour ne peut pas toujours faire office de pièce de référence, p. ex. en présence d'un feu ouvert. Dans ce cas, il n'y aura aucune demande de chauffage du thermostat lorsque le feu ouvert fonctionne alors qu'il fait peut-être plus froid dans les autres pièces. À ce moment, il peut être plus judicieux de placer le thermostat sans fil dans une de ces autres pièces et de commander la chaudière à partir de cette température.

Thermostats ou vannes thermostatiques

Une vanne thermostatique se fixe sur les radiateurs et permet d'affiner le réglage de la température pièce par pièce. Sur la vanne thermostatique, vous choisissez la température souhaitée et la vanne ouvre ou ferme le radiateur en fonction de la valeur réglée (p. ex. en présence d'un rayonnement thermique du soleil) pour maintenir une température constante dans la pièce.

Important à savoir : si votre thermostat d'ambiance se trouve dans votre pièce de séjour, vous devez ouvrir les vannes des radiateurs au maximum dans cette pièce. C'est en effet le thermostat d'ambiance qui régulera la température de cette pièce.


Pour en savoir plus
: Vaillant

Brochures pour chauffage

Plus d’info ?