Label énergie chauffage

Modifié par TiM Vanhove le 27/10/2015

A l’instar de nos machines à laver ou du réfrigérateur, les appareils de chauffage vont désormais  porter un label énergie. Cette obligation vaut pour tous les nouveaux appareils de chauffage et de production d‘eau chaude depuis le  26 septembre 2015. Il en va de même pour les systèmes  qui fonctionnent (partiellement) avec des énergies renouvelables, tels les pompes à chaleur, les chauffe-eau solaires ou les systèmes à micro-cogénération.

Découvrez les conseils de nos experts

label énergie
© Viessmann
Le label énergie établit une classification des systèmes de chauffage et d’eau chaude selon leur consommation énergétique. Il existe deux types de labels :
 
  • Le label produit

    Il donne des informations sur le produit. C’est au fabriquant qu’incombe cette tâche et il en assume la responsabilité. 
  • Le label package ou label groupé

    Donne des informations sur un  système composé, par exemple une chaudière à condensation avec collecteurs solaires thermiques. Dans ce cas, c’est l’installateur qui en assume la responsabilité.  Il dispose pour ce faire d’un logiciel spécialement conçu à cet effet.
label énergie
© Viessmann

La classe énergétique

Le label varie de A++ à G pour les chaudières de chauffage et de A à G pour les appareils d’eau chaude. Ces informations vont permettre au consommateur de comparer les différentes options en matière de chauffage en toute connaissance de causes.
On détermine la classe énergétique en tenant compte de l’efficacité énergétique liée aux saisons. Celle-ci est calculée en comparant l’énergie produite (la production de chaleur) dans certaines conditions avec l’énergie consommée (consommation de carburant ou d’électricité).

Comment lire le label énergie

Outre la classe énergétique, on trouve encore d’autres informations sur le label énergie:
 
  • Fonction de l’appareil
  • Le bruit qu’émet l’appareil
  • La production de chaleur en kW
  • Réglage de la température ou non
 
Dans le cas de packages composés, le label est complété avec des pictogrammes qui symbolisent les différentes composantes de ce package.
Remeha Lava Plus
© Remeha

Des normes plus sévères en matière d’énergie

En plus du label, on a introduit des normes plus sévères en matière d’énergie. Les chaudières de chauffage et les chaudières combi au gaz ou au mazout doivent atteindre une efficacité énergétique de 86% minimum, ce qui correspond à un label B. Avec l’introduction du label énergie, la chaudière à condensation est devenue la norme, à quelques exceptions près.
 

Appareils existants

On peut continuer à utiliser les appareils existants à condition qu’ils satisfassent aux exigences légales en matière d’émissions et de rendement.

Brochures pour chauffage

Plus d’info ?