Foyers encastrés : comment réaliser un coffrage ?

Modifié par Vinciane Pinte le 25/08/2014

Dans les photos d’intérieur, on voit de plus en plus de foyers encastrés, dans un mur, dans un meuble ou dans une cloison qui sépare une pièce en deux. En théorie, ça a l’air simple, mais comment réaliser cet encastrement dans la pratique ? Pour y parvenir sans se tromper, suivez le guide.

Découvrez les conseils de nos experts

© Stûv

La cheminée classique s'efface au profit d'un foyer intégré 


Une des plus grandes tendances actuelles au niveau des intérieurs, c’est bel et bien le foyer encastrable dans un mur ou dans un meuble réalisé sur mesure autour de lui, où prennent également place le téléviseur, la bibliothèque, des éléments de décoration, etc. Cette tendance répond à un besoin, celui de créer chez soi une atmosphère chaleureuse, protectrice, où il fait bon vivre.
foyer
Certains fabricants, comme Stûv, proposent des habillages préfabriqués qui facilitent et sécurisent grandement l'intégration du foyer.
© Stûv

Un coffrage ignifuge et une bonne ventilation de celui-ci


Mais comment concilier un foyer, et donc du feu, avec un meuble (en bois, par exemple) ? Le secret réside dans le placement, tout autour du foyer, d’un coffrage qui résiste au feu et à la chaleur ainsi qu’à une bonne ventilation de ce dernier. Pour ce faire, des ouvertures sont à prévoir en partie basse du coffrage ainsi que dans sa partie supérieure de telle sorte que l’air chaud circule autour de l’appareil et gagne ensuite la pièce. Des grilles de ventilation spécialement conçues à cet effet sont proposées par les fabricants.

À moins d’être dans un mur en béton ou en plâtre qui sont des matériaux qui résistent à de très hautes températures, votre insert devra prendre place dans un coffrage réalisé avec des panneaux rigides non combustibles, comme par exemple les panneaux Promat PROMAFOUR. Ceux-ci seront fixés sur une structure métallique.

 En cas de l’utilisation de matériaux combustibles à proximité du foyer (en bois par exemple), "il faut veiller à respecter très scrupuleusement les distances de sécurité ainsi que l’épaisseur des couches isolantes préconisée par le fabricant de l’appareil", insiste Thomas Duquesne, manager chez Stûv, le fabricant wallon de foyers à bois. "Dans la mesure où on touche ici à des aspects de sécurité, je conseillerais cependant de faire appel à des professionnels pour ce type de réalisation".


Brochures pour chauffage

Plus d’info ?