Énergie

Le gaz peut être moins cher rapidement

Il n'est pas nécessaire de geler les prix de l'énergie pendant neuf mois. Selon la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg), trois mois suffisent pour obliger les fournisseurs à offrir des formules tarifaires plus simples, rapportent mercredi De Standaard et Het Nieuwsblad.


Le gouvernement fédéral avait décidé de geler les prix de l'énergie à partir du 1er avril, le temps de mettre en place des mesures structurelles visant à réduire toutes les composantes du prix du gaz et de l'électricité. La décision doit être transposée dans un arrêté royal.


La Creg

La Creg dispose toutefois déjà d'une proposition pour l'arrêté royal à l'attention du secrétaire d'Etat à l'Energie, Melchior Wathelet (cdH), a affirmé Guido Camps, de la Commission de régulation, mardi au parlement. M. Camps espère que la gel des prix pourra être limité à trois mois. Selon lui, les fournisseurs développent des formules tarifaires beaucoup trop compliquées. La Creg a ainsi recensé pas moins de 66 formules différentes pour le prix de l'électricité, et 61 pour le gaz.

Pour Guido Camps, il n'est par ailleurs plus acceptable que le prix du gaz naturel fluctue en fonction des prix du pétrole. Il estime que la différence entre le prix du gaz sur le marché de gros et celui payé par le consommateur final est trop élevée.


Source: La Libre

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois