Énergie

L'électricité verte en hausse

Partenaires recommandés

logo Groupe Atlantic
Antargaz logo
Logo Remeha - Chauffage
Logo Bulex
Logo Recticel - Isolation

Au 31 décembre 2009, on dénombrait 12.576 sites de production d’électricité verte pour une puissance totale d’environ 900 MW. La Commission wallonne pour l’énergie (Cwape) a publié son rapport annuel spécifique consacré à l’évolution du marché des certificats verts (CV) dans le sud du pays.


Il s’agit en fait de certificats octroyés aux producteurs d’électricité au départ de sources d’énergie renouvelable et qu’ils peuvent vendre aux fournisseurs ou aux gestionnaires de réseaux afin de leur permettre de respecter leurs obligations de quotas imposées par les autorités.

 

Une hausse de 24%

Selon le rapport, le régulateur régional a octroyé près de 2,17 millions de CV en 2009 (pour une puissance 897 mégawatts) contre environ 1,75 million un an plus tôt (environ 2,896 MW), soit une augmentation de 24 % sur un an. Une hausse de 12 % du nombre des CV distribués avait été enregistrée en 2008 par rapport à 2007.
L’an dernier, le prix moyen du CV tournait autour de 88 € l’unité et 414 transactions ont été répertoriées pour un montant total d’environ 113,5 millions d’euros et un volume total de 1,292 million de CV, soit environ 55 % des CV émis.
“Le solde correspond aux CV encore invendus, à ceux octroyés aux sites de production appartenant aux fournisseurs et utilisés (directement) pour leurs quotas respectif ou ceux mis en réserve pour une utilisation future”, indique le rapport.

 

Biomasse baisse

D’après la Cwape, le boom de 24 % des CV l’an dernier s’explique par l’effet combiné de plusieurs facteurs. Il y a notamment le succès des installations solaires photovoltaïques (en moyenne 200 installations d’environ 4 kWc par semaine), la faible production de la filière hydraulique (près de 50.000 MWh en moins) et l’évolution à la hausse de la production de la filière éolienne (près de 200.000 CV en plus en 2009 par rapport à 2008).
Par ailleurs, la filière biomasse a enregistré une baisse de sa production d’électricité en raison de l’arrêt programmé de l’unité 4 de la centrale d’Electrabel aux Awirs (Flémalle en région liégeoise) et une évolution à la hausse de la production de la filière cogénération biomasse (+ 200.000 CV).

“En 2009, environ 55 % des certificats verts ont été octroyés pour la filière biomasse et cogénération biomasse, vient ensuite la filière éolienne pour un peu moins de 25 %, le solde étant assuré par la filière hydraulique (8 %), la filière photovoltaïque (7 %) et la filière cogénération fossile qui représente 5 %”, lit-on dans le rapport de la Cwape.
Au 31 décembre 2009, on dénombrait 12.576 sites de production d’électricité verte pour une puissance totale d’environ 900 MW. Parmi eux, figurent 197 sites affichant une puissance supérieure unitaire supérieure à 10 kW. 45 nouveaux sites d’une puissance supérieure à 10 kW ont été certifiés pour une puissance totale de 192 MW.

 

Source: La Libre Belgique, le 20/10/2010
Auteur: Philippe Lawson

 

Ne manquez pas les dernières nouvelles de la construction!

Recevez nos mises à jour hebdomadaires pleines de conseils utiles sur la construction et la rénovation.

Souhaitez-vous lire cette brochure? Entrez votre adresse e-mail une fois