Et pourquoi pas un potager sur le balcon ?

Modifié par Vinciane Pinte le 26/03/2015

Ce n’est pas parce qu’on habite en ville qu’on ne peut pas faire un petit potager sur son balcon ou sa terrasse. Ne serait-ce que pour avoir des aromates à portée de main lorsque l’on cuisine : du basilic, de la menthe, du thym, du romarin, etc. Certains légumes s’y prêtent particulièrement bien. Suivez nos quelques conseils.
potager
© Pinterest

Des jardinières suspendues

Une solution possible réside dans le fait d’installer des bacs ou des carrés en bois, de les remplir de terreau d’empottage et de les suspendre comme des jardinières. Ceci vous permet de ne pas encombrer l’espace au sol et de faire de vos jardinières de véritables éléments décoratifs. Et ce sera d’autant plus confortable pour vous et votre dos. Attention, pour des raisons évidentes de sécurité, il faut veiller à ce que vos balconnières soient bien fixées, et qu’elle soient toujours percées pour laisser l’eau s’écouler.
potager
© Pinterest

Choisissez bien vos pots

Au niveau du matériau des pots, il existe aujourd’hui des smarts pots fabriqués en géotextile et des bacs biopops qui laissent la plante respirer et ne subissent pas de surchauffe au soleil. Pour un pot en géotextile de 60 litres, comptez 15 euros. Mais vous pouvez tout aussi bien opter pour des jardinières classiques en plastique, en terre cuite, ou des pots de récup'. Par exemple, des bacs en bois de chez le caviste.
terrasse
Cette photo prouve que, quelque soit la dimension de votre terrasse, il y a toujours moyen d’y aménager un petit coin de paradis.
© Habitos.be

L’arrosage et l’ensoleillement

Comme les plantes en pot se dessèchent plus vite, il est vivement conseillé d’inclure un petit fond de gravier ou de billes d’argile sous la couche de terreau pour maintenir une certaine humidité. Au quotidien, il faudra veiller à ce que vos plantes soient arrosées, ni trop ni trop peu. Si la pluie ne s’en charge pas, n’oubliez pas d’y veiller, particulièrement en été, où deux arrosages sont parfois necessaires, un le matin, un le soir. Le terreau doit être constamment humide et meuble.
Vous pouvez ajouter à l’eau d’arrosage un engrais liquide, pour donner de la force à vos plantes. N’arrosez jamais les feuilles de la plante, mais bien son pied, surtout pour les tomates. Tout aussi primordiale est l’orientation de votre balcon : un balcon exposé plein sud est idéal. Mais s’il est dirigé au nord, cela peut également fonctionner, du moment qu’il y ait un certain ensoleillement (une demi-journée suffit).
potager
© Pinterest

Que planter sur un balcon ?

Certaines plantes s’adaptent mieux que d’autres à la vie en pot. Nous vous conseillons les herbes aromatiques (basilic, persil, roquette, coriandre, menthe, thym, romarin), les fraisiers, les poivrons, et bien sûr, les tomates. Peu importe la variété qu’on choisit, les tomates ont besoin de beaucoup de soleil (une demi à une journée de soleil). N’oubliez pas de les tuteurer.
Les laitues sont faciles à cultiver en pot, mais n’aiment pas trop le soleil. Le mieux sera de les planter derrière d’autres plantes, qui leur feront l’ombre nécessaire. Et pour que ce soit joli, pourquoi ne pas ajouter des fleurs ? En plus, elles attirent les abeilles. Par exemple, des pensées comestibles.

Sur le même thème :
Auteur : Vinciane Pinte - mars 2015