Une salle de bain qui traverse le temps

Modifié par TiM Vanhove le 1/11/2016

Comment concevoir et entretenir sa salle d’eau de façon à ce qu’elle dure des années ? Avec des astuces simples, un peu de rigueur et d’ingéniosité, il est facile de préserver sa salle d’eau en bon état durant plus longtemps.

Découvrez les conseils de nos experts

.
© X2O
Avec la cuisine, la salle de bain est la pièce de la maison que l’on a le plus souvent tendance à rénover. Pour que les aménagements réalisés soient durables et que la salle d’eau puisse préserver sa fraîcheur le plus longtemps possible, il est conseillé de bien penser ses travaux, mais ce n’est pas tout ! Le choix des matériaux a aussi beaucoup d’importance, tout comme les habitudes et les produits d’entretien.
Mobilo
Mobilo
© Van Marcke

Des matériaux faciles d’entretien

Le côté esthétique ne doit pas être le seul critère pris en compte pour le choix des matériaux qui habillent le sol, les murs et le mobilier de la salle de bain. Il faut en effet penser à l’aspect pratique et, dans ce domaine, le carrelage est souvent roi car il résiste à l’eau et se nettoie facilement.
Contrairement aux idées reçues, le bois ne craint ni la vapeur ni la condensation, à condition de respecter quelques précautions comme le choix d’une essence résistante à l’humidité ou traitée en fonction. Dans tous les cas, le parquet devra obligatoirement être collé pour assurer son étanchéité. Si vous optez pour du bois aux murs, alors pensez à permettre la ventilation des lambris et évitez les finitions avec des vernis qui risquent de s’écailler. Enfin, pour une salle de bain durable, optez pour des matériaux de qualité.
Cayono
© Kaldewei

Baignoires, douches et lavabos hygiéniques

 L’hygiène et la facilité d’entretien sont les plus importantes au niveau des bains, lavabos et douches. Beaucoup de progrès ont été réalisés dans ce domaine et l’on trouve aujourd’hui de plus en plus de surfaces anti bactéries et salissures. Le Corian est par exemple beaucoup utilisé parce qu’il se nettoie facilement, mais aussi car il ne présente pas d’interstices où peuvent se glisser les salissures et il se dégrade peu. De plus, il est réparable si nécessaire. Plusieurs marques ont aussi développé des matériaux colorés et avec des bases naturelles sur lesquels on peut appliquer un revêtement anti bactérien.
Enfin, outre l’aspect hygiénique, il faut aussi penser à la facilité d’entretien des objets choisis. Les vasques en verre ou en inox sont par exemple un choix délicat, car elles supportent mal des traces de calcaire ou de dentifrice. Le chrome et l’inox, bien que très esthétiques, ont également tendance à beaucoup plus faire ressortir les marques de doigts et de calcaire.
.
.
© X2O

Haltes aux moisissures

Comme la salle de bain produit beaucoup de vapeur d’eau, c’est la pièce la plus sujette aux moisissures. Celles-ci peuvent être évitées à l’aide d’une ventilation naturelle et/ou mécanique, mais aussi en prenant de bonnes habitudes comme celle d’aérer la pièce après chaque exposition à la condensation. On peut aussi diminuer la production de vapeur en versant un peu d’eau froide avant l’eau chaude du bain. Enfin, si les moisissures ne peuvent être évitées, une peinture lavable leur laissera moins de prise et permettra un nettoyage plus facile.
.
.
© Van Marcke

Un entretien adéquat

Cela semble logique mais la durabilité d’une salle de bain passe surtout par son entretien. En plus de respecter les conseils de nettoyage des fabricants, il est recommandé de procéder à un entretien régulier. Une petite raclette dans la douche permettra par exemple de nettoyer la paroi après chaque utilisation et facilitera l’entretien hebdomadaire, alors qu’une éponge à côté du lavabo laissera la possibilité de se débarrasser des tâches de dentifrices avant qu’elles sèchent et abîment le revêtement. Il va de soi aussi qu’il faut régulièrement enlever les cheveux qui trainent et ne pas oublier de nettoyer les joints de carrelage, et il faut aussi s’assurer que la tuyauterie n’a pas besoin d’être débouchée.
Les deux ennemis principaux de la propreté dans la salle de bain sont la moisissure et le calcaire, qu’il faut traiter au plus vite. Pour s’en débarrasser, les produits naturels (comme le vinaigre pour le calcaire) sont généralement les plus indiqués car ils sont moins agressifs pour les matériaux.
douche - Shower Select
Shower select
© Hansgrohe

Pas de fuites

La salle de bain est généralement la pièce la plus complexe au niveau de la plomberie, car elle rassemble plusieurs points d’eau et accueille aussi parfois le chauffe-eau. Il existe donc des risques de fuites, que l’on peut éviter ou du moins limiter en recourant aux services d’un professionnel de l’installation. Si vous vous lancez dans les travaux vous-même, gardez à l’esprit certaines précautions comme le fait de prévoir un accès facile faciles aux tuyauteries en cas de fuite. Cela permettra une réparation plus aisée.
Au lieu des joints, privilégiez aussi les raccords à sertir ou à souder, car ils sont plus solides et se dégradent moins facilement.

Auteur: Marie-Eve Rebts - Octobre 2016

Brochures pour la salle de bains

Plus d’info ?