Conseiller couleurs – Trucs et astuces pour la chambre à coucher

Modifié le 1/01/1900

© Levis
© Levis
chambre d'enfants
© Levis

Les couleurs jouent-elles un rôle dans la chambre à coucher? Comment assortir les tonalités avec le mobilier et quel mur faut-il accentuer? Et qu’en est-il des chambres d’enfants, des couleurs vives ? Faut-il les éviter? Isabelle De Ganck, conseiller couleurs chez AkzoNobel répond à ces questions et à bien d’autres encore.

 

La chambre à coucher est avant tout un lieu de repos. Cela signifie – mais libre à vous d’avoir un avis différent – que nous n’allons pas choisir des couleurs vives pour la pièce où l’on va s’endormir et se réveiller tous les jours. Une couleur de base neutre se complète agréablement par des accents de couleurs et une déco, en fonction des goûts personnels.
Tonalités chaudes ou froides ?

Tant les tonalités chaudes que froides ressortent magnifiquement dans une chambre à coucher. Cela dépend entièrement des matériaux utilisés, qu’il s’agisse du revêtement de sol ou du mobilier. Si vous disposez d’un revêtement de sol en bois (donc chaud), les tonalités froides telles le bleu ou le vert conviendront parfaitement. Mais si le sol est recouvert d’un carrelage aux teintes froides, il est préférable d’opter pour des tonalités chaudes sur les murs. De même, si le mobilier est en bois, il vaut mieux opter pour des tonalités froides. Vous obtiendrez ainsi un équilibre dans la pièce. Mais veillez à utiliser une peinture matte, afin que le mur arbore un aspect plus chaleureux et plus cocoon.


Où poser les accents de couleur?

Le mur derrière le lit est l’endroit idéal pour un accent de couleur, ou le mur latéral. La couleur sera donc présente sans être dominante. Songez aussi à l’installation d’une garde-robe. Une grande garde-robe sombre posée en face du lit paraîtra écrasante. Vous pourriez songer à l’installer dans une autre pièce. Si ce n’est pas possible, vous pourriez la repeindre dans les tonalités de la pièce. Il vaut mieux éviter aussi toute décoration intempestive dans la chambre, vous avez tout intérêt à regrouper le tout sur le mur accentué. Ainsi toute l’attention sera attirée sur un seul endroit et il règnera une plus grande quiétude dans la pièce.


La pièce est vaste ou petite ?

Plus l’espace est grand, plus vous aurez de liberté dans le choix des tonalités. Il ne faudra donc pas hésiter à opter pour des coloris sombres et cosy. Dans une chambre à coucher de petites dimensions le choix des tonalités peut avoir un impact sur l’impression d’espace. Privilégiez dès lors une couleur de base très claire, ou un blanc cassé. Cette tonalité neutre peut être reprise sur trois murs, tandis que le quatrième mur pourra être éventuellement peint dans une tonalité plus sombre. Les miroirs agrandissent aussi l’espace. Installez-en un en face de la fenêtre, de telle sorte qu’il reflète magnifiquement la lumière. Si vous installez le miroir sur un autre mur, il réfléchira l’espace, ce qui donnera une impression d’encombrement.


Des couleurs vives dans la chambre d’enfant ?

Et pourquoi pas ? Les enfants sont automatiquement attirés par les tonalités vives, les couleurs primaires. Ils adorent aussi les combinaisons de coloris vifs. En fait, il y a parfaitement moyen de les combiner dans une chambre d’enfant. Mais veillez à regrouper les couleurs vives sur un seul mur. Par exemple, 1 mur ou une surface plane subdivisée en plusieurs petites facettes. Il existe un tas de motifs possibles : rectangles, lignes, ronds, … On peut aussi transformer un mur en tableau noir. En fait, la peinture pour ce genre de tableaux existe dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.


Source: Isabelle De Ganck – Akzo Nobel - avril 2011


Habitos.be: Effets de couleurs

Découvrez les conseils de nos experts

Plus d’info ?