Batibouw 2012: Un chef cuisinier dans sa propre cuisine

Modifié le 1/01/1900

Krefel Brilliant
© Krëfel
Grohe Red
Grohe Red
© Grohe
KAN58A50 Piano Black
© Bosch
ActiveWater - lave-vaisselle avec la nouvelle technologie non polluante de Bosch
© Bosch
Four
© Electrolux Europa
Four flexinduction
© Siemens

Les Belges sont tombés dans une véritable bulle médiatique, une bulle culinaire plus précisément. Les livres de cuisine des grands chefs se vendent comme des petits pains, les programmes télévisés sur la nourriture et la cuisine connaissent toujours un grand succès et tout le monde ou presque peut actuellement se targuer d’être un cuisinier amateur. Cela influence les plats servis à table, mais aussi la cuisine en tant que telle. Tant l’aménagement que le budget et les appareils doivent répondre à des exigences très strictes et deviennent même semi-professionnels !


Nous adorons tous la cuisine et tout ce qui va avec, c’est une évidence. Les listes d’attente pour les cours et ateliers de cuisine en tous genres sont interminables, mais vous pouvez heureusement vous mettre au travail chez vous grâce aux innombrables livres. Et même ceux qui ne cuisinent pas présentent un intérêt sans égal pour la nourriture. Les fins gourmets ne manquent pas les occasions d’essayer les nouveaux restaurants et même le Belge moyen utilise des mots tels que cuisson, texture ou acidité.
Mais ceux qui nourrissent des ambitions de cuisinier (amateur) veulent évidemment une cuisine adaptée. Un cuisinier amateur ne se contente pas d’un modèle basique à 4 feux. Il ou elle est de plus en plus exigeant(e) en ce qui concerne les matériaux, les appareils et les possibilités qu’offre la cuisine. Tellement plus exigeant que la simple cuisine de la maison commence souvent à prendre des allures de cuisine de restaurant. Elle se fait semi-professionnelle, tout en restant familiale et en harmonie avec le reste de l’intérieur.


(R)évolution de la cuisine

En d’autres termes, la cuisine a beaucoup évolué en quelques années. Mais qu’est-ce qui a changé au juste ? Tout d’abord, le budget. Dès le début de la construction ou de la rénovation, l’aménagement de la cuisine est pris en compte, alors qu’il s’agissait autrefois d’un poste qui devait se contenter des restes. L’espace prévu est également plus important. La cuisine ne se trouve plus dans un petit bâtiment isolé, mais fait généralement partie intégrante de l’espace de vie et occupe une bonne partie de celui-ci. La cuisine en tant que telle excelle par sa solidité, son ergonomie et son confort. Les gadgets techniques qui améliorent la facilité d’utilisation, comme les portes amorties ou les tiroirs électroniques, ne font plus figure d’exception. Cette même haute technologie se retrouve dans les appareils, qui sont désormais semi-professionnels. Les différentes marques d’électroménagers répondent à cette demande en proposant de plus en plus d’appareils équipés de fonctions élargies. Voici quelques exemples qui ont fait leur arrivée dans la cuisine moderne :

  • Le four à vapeur : il y a quelques années, un four à vapeur n’était encore qu’un élément exotique choisi uniquement par les véritables passionnés de cuisine. À l’heure actuelle, la plupart des nouvelles cuisines en sont équipées, notamment grâce aux nombreux modèles à un prix abordable. Les fours, tous très sophistiqués, présentent notamment plusieurs fonctions automatiques, comme le choix du temps de cuisson ou même de recettes entières qui peuvent être réalisées grâce à une simple pression sur le bouton.
  • Teppanyaki : cette plaque de grillade japonaise est utilisée pour saisir des ingrédients finement coupés, mais aussi pour cuire la viande ou le poisson. Les plaques teppanyaki sont souvent intégrées dans un îlot de cuisine ou associées à la plaque de cuisson.
  • Zone wok : indispensable pour les amateurs de cuisine asiatique : une zone wok séparée à feu élevé sur laquelle vous pouvez mettre un grand wok.
  • Tiroir chauffe-plat : cela peut paraître un luxe, mais les tiroirs chauffe-plat sont de plus en plus installés dans les cuisines ordinaires. Vous pouvez y préchauffer vos assiettes ou vos tasses, ou tenir vos plats au chaud pendant que vous terminez quelque chose. Indispensable pour les cuisiniers amateurs qui veulent servir leurs amis comme au restaurant.
  • Lave-vaisselle haute technologie : rares sont les cuisines installées sans lave-vaisselle, cela va de soi. Mais ce lave-vaisselle est lui-même en pleine évolution. Dans les derniers modèles, la technique est tellement sophistiquée que toute la vaisselle sort de la machine parfaitement propre et sèche. Il y en a pour tous les goûts : avec un endroit supplémentaire pour les couverts par exemple ou un programme pour la vaisselle délicate, un modèle adaptable que vous organisez selon vos besoins, par exemple pour une grande quantité de casseroles ou de poêles ou uniquement pour des assiettes… Une autre tendance auprès des cuisiniers amateurs qui aiment l’efficacité consiste à installer deux lave-vaisselle, qui peuvent également servir de rangement. La vaisselle propre reste tout simplement dans le lave-vaisselle et n’est retirée que lorsqu’on en a besoin, tandis que le deuxième lave-vaisselle est rempli avec la vaisselle sale.
  • Appareils encastrables supplémentaires : dans une cuisine, plusieurs appareils sont traditionnellement encastrés, comme le four ou le micro-ondes, mais d’autres peuvent s’y ajouter pour le cuisinier amateur. Ainsi, l’appareil à espresso encastrable connaît une véritable explosion, tout comme la machine à glaçons.
  • Réfrigérateurs ingénieux : dans la cuisine du cuisinier amateur, le réfrigérateur fait bien plus que réfrigérer. Certes, il contient une machine à glaçons et un robinet d’eau froide intégrés, mais les fonctions intérieures sont également étendues. Les gadgets haute technologie dans les derniers modèles permettent par exemple de refroidir ou de congeler très rapidement, de conserver plus longtemps les fruits et légumes dans un tiroir séparé avec circulation d’air, de réserver une bouteille de champagne au frais dans un porte-bouteilles. De même, il n’est plus rare d’avoir un écran à l’extérieur du réfrigérateur où vous pouvez chercher rapidement des recettes et les mettre à jour, compléter votre liste de courses, consulter votre agenda ou faire jouer vos enfants à un jeu pendant que vous cuisinez tranquillement.
  • Robinet d’eau bouillante : certes, la cuisine commune n’en est pas encore équipée, mais les cuisiniers amateurs qui cuisinent beaucoup vont adorer. Le robinet d’eau bouillante est un robinet indépendant qui fournit instantanément de l’eau chaude ou bouillante à n’importe quel moment. Ce robinet fonctionne avec un petit chauffe-eau individuel et peut également être installé près du feu afin de pouvoir y remplir vos casseroles. Parfait pour cuire rapidement des pâtes ou du riz, faire du thé, cuire au bain-marie… un gain de temps certain pour ceux qui servent un grand menu.


Outre les appareils encastrables, il existe également des tas d’autres appareils indépendants qui sont actuellement très appréciés dans la cuisine moderne. Tout cuisinier qui se respecte fait par exemple sa glace dans sa propre sorbetière, possède un robot équipé d’innombrables fonctions, fume sa viande dans un four à fumer, conserve son vin à une température idéale dans une cave à vin… La caractéristique de ces appareils est qu’ils produisent un résultat pratiquement professionnel, tout comme les appareils encastrables.


La haute technologie familiale


Qu’il s’agisse d’appareils encastrables, d’appareils individuels ou des placards mêmes : le design est également très important. À l’heure actuelle, lorsqu’on aménage sa cuisine, il faut que tous les gadgets s’y trouvent, mais cette pièce doit également être une cuisine de caractère. Une cuisine qui reflète la personnalité de son propriétaire, tout en étant équipée des technologies de pointe.

En ce qui concerne les matériaux, le choix se porte essentiellement sur l’inox, dont l’inspiration provient des cuisines de restaurant. L’inox a un aspect professionnel et stylé, mais il est également hygiénique, facile d’entretien et résistant aux coups. Toutefois, on associe généralement ce matériau sobre et froid à un matériau chaud comme le bois pour garder l’ambiance conviviale. La cuisine semi-professionnelle peut être pratique et sophistiquée, mais il faut qu’elle reste agréable.

Cela explique également le mélange de styles actuel dans la cuisine. On associe par exemple des armoires de rangement en bois avec un combi frigo-congélateur en inox brillant. Mais encore, on peut intégrer une plaque de cuisson à induction très sophistiquée et sobre dans un plan de travail en pierre naturelle. Par conséquent, même si nous aimons jouer au restaurant à la maison, il faut toujours que la cuisine reste un endroit agréable où l’on peut cuisiner un menu trois services pour des amis un jour et préparer un gâteau avec les enfants le lendemain.
 

Auteur: Tim Vanhove - janvier 2012

Découvrez les conseils de nos experts

Brochures pour la cuisine

Plus d’info ?