Certificats verts: le retard se résorbe lentement

Modifié par Daan Slingers le 10/10/2012

Le changement de régime d'octroi des certificats verts a entraîné une explosion des demandes. Et un retard certain...
© V&R The Solarcompany
Le retard accumulé dans le traitement des dossiers de demande de "certificats verts" par les gestionnaires de réseau de distribution (GRD) se résorbe doucement, a annoncé Olivier Squilbin, le directeur de la Cwape (Commission wallonne pour l'Electricité). Les GRD font face, depuis la fin de l'année 2011, à une explosion des demandes en raison d'un changement de régime d'octroi des certificats verts.

Les GRD, en charge du traitement administratif des dossiers de demande de ces certificats, sont saturés. "Les plus importants d'entre eux sont passés d'un traitement de 2 000 dossiers par mois à plus de 5 000. Ils ont dû engager du personnel supplémentaire au début de cet été et les retards ne s'accumulent plus à présent", ajoute Olivier Squilbin.

45 jours

Les GRD disposent d'un délai légal de 45 jours, à dater de la réception de la demande, pour analyser celle-ci, et transmettre le dossier à la Cwape. Un délai qu'ils n'arrivent plus à respecter. "Le nombre de dossiers en attente chute et il est prévu que les GRD reviennent tous dans les délais légaux pour la fin de cette année au plus tard."

Pour connaître l'état d'avancement de leurs dossiers, les demandeurs peuvent consulter le site internet www.cwape.be. "La mise à jour mensuelle vient d'être effectuée", précise Olivier Squilbin. On peut y constater que dans certaines régions, des GRD comme Ores et Tecteo traitent en octobre des dossiers rentrés aux mois de mai.

Source: L'Echo

Brochures pour energie