Les 3 thèmes de Batibouw 2015

Les organisateurs de Batibouw viennent de dévoiler en avant-première les thèmes de l'édition 2015 du plus grand salon de la construction : il s'agit de 'Start to renovate', l'optimisation des coûts de construction et la maison numérique.
BIK rénovation
© Groep Huyzentruyt

Start to renovate

L’une des principales évolutions du monde de la construction belge est sans conteste la modification du rapport entre nouvelle construction et rénovation, la rénovation gagnant de plus en plus de terrain. Avec un taux de TVA moins élevé pour la rénovation et les primes à la rénovation encore nombreuses malgré tout, les jeunes familles optent de plus en plus pour un bâtiment à rénover. L’autre avantage réside dans le fait que les travaux peuvent être échelonnés afin de pouvoir s’attaquer directement à l’essentiel, même avec un budget plus limité. Il ne faut donc pas tout faire d’un coup, il suffit simplement de commencer!

La tendance à la rénovation est particulièrement intéressante dans le cadre de l’objectif européen, fédéral et régional qui taille vivement dans la consommation énergétique des habitations. En effet, c’est dans les maisons existantes que l’économie d’énergie potentielle est la plus importante. Surtout si l’on respecte le « Trias Energetica », une stratégie visant à prendre des mesures d’économie d’énergie en trois étapes : l’étape 1 consiste à réduire la consommation d’énergie, par exemple en isolant au maximum. Dans l’étape 2, on utilise des sources d’énergie durables. Lorsque la question de l’économie d’énergie et des sources renouvelables est réglée, on aborde dans l’étape 3 qui consiste à utiliser aussi efficacement que possible les sources d’énergie fossiles encore nécessaires.

Dans ce contexte, on distingue également la nouvelle directive Écoconception, qui sera introduite par l’Europe le 26 septembre 2015. En termes simples, l’écoconception applique le concept actuel des labels énergétiques à une gamme plus étendue d’appareils énergivores : du réfrigérateur au congélateur, en passant par l’éclairage, le chauffage et la pompe à chaleur. Le consommateur est ainsi mieux informé et peut comparer plus facilement les systèmes entre eux. Autre conséquence directe de cette nouvelle réglementation : l’exigence d’un rendement minimum supérieur pour les installations de chauffage. Dans la pratique, cela veut dire que l’on ne peut plus acheter de systèmes qui réalisent de moins bonnes performances que les chaudières à condensation au gaz naturel ou au mazout. Les techniques telles que la pompe à chaleur restent toutefois envisageables. Le visiteur de Batibouw pourra en savoir plus en visitant les Palais 10 et 12.
maison prefab
© Febe

Optimisation des coûts de la construction

Le 2e thème concerne l’optimisation des coûts de construction, autrement dit le fait d’obtenir le plus possible avec le budget disponible, en faisant preuve de bon sens dans la prise de décisions. Mais comment s’adonner à un tel exercice ? Tous les coûts et avantages réunis permettent de déterminer le coût actuel total. Pour calculer celui-ci, il faut tenir compte du coût de construction (investissement initial pour construire l’habitation), mais aussi des avantages découlant des primes, des réductions fiscales et des coûts et dépenses pour la consommation d’énergie, et ce, pour une période de 30 ans (durée convenue au niveau européen). Le défi à relever consiste donc à trouver la bonne combinaison entre l’isolation, l’étanchéité de l’air, la ventilation et le chauffage. Par exemple, plus vous isolez, plus la consommation d’énergie diminue. Et ce, jusqu’à un certain point, lorsque la diminution de la consommation d’énergie ne compense plus le surcoût de l’isolation. Ce point étant différent pour chaque habitation, l’architecte et l’entrepreneur ont un rôle essentiel à jouer à cet égard !
Nest
© Nest, verdeeld door Van Marcke
top cook
La table de cuisson du futur : une tablette géante, sur laquelle on cuisine, on surfe, on écoute de la musique, on envoie des mails, on lit une recette de cuisine en ligne, etc.
© Bauknecht

La maison numérique

Consulter des recettes sur Internet depuis la cuisine. Imprimer des documents où que l’on se trouve dans la maison, sans devoir chipoter aux câbles. Veiller sur le sommeil de bébé sans devoir se lever. Jusqu’ici, rien de bien nouveau. La technologie a transformé nos maisons en mini-réseaux depuis bien longtemps. Cependant, nous n’avons encore rien vu ! Dans un avenir bien plus proche que l’on ne l’imagine, les habitations deviendront de plus en plus intelligentes grâce aux applications et aux appareils numériques. Ces nouvelles applications devraient réussir ce que la domotique n’a pas encore permis de faire, c’est-à-dire faire partie intégrante de notre mode de vie.

Un bel exemple de cette « révolution intelligente » est le thermostat Nest, un régulateur climatique intelligent qui « étudie » le comportement des habitants. Dans un premier temps, il faut allumer et éteindre manuellement le thermostat, mais progressivement, le thermostat dresse le profil de la routine quotidienne des habitants et s’y adapte. L’appareil peut aussi être réglé avec une application.

En 2014, Apple a lancé le HomeKit. Ce système permet de commander les appareils intelligents de la maison avec l’iPhone ou l’iPad. HomeKit n’est pas une application indépendante, mais une solution avec laquelle les concepteurs peuvent intégrer une prise en charge dans leurs propres produits et applications. Une application smart home peut donc actionner l’éclairage, le chauffage et d’autres appareils. Peu importe le fabricant des appareils, s’ils utilisent HomeKit, ils peuvent tous communiquer avec une application soutenant HomeKit. Ce faisant, Apple résout un problème pratique posé par les appareils intelligents : avant l’apparition de HomeKit, chaque appareil était commandé avec une application propre, ce qui empêchait la collaboration entre eux. Plusieurs exposants de batibouw permettront également d’utiliser HomeKit avec leurs produits. 

Bauknecht de son côté a lancé la table de cuisson du futur, qui fonctionne exactement comme une tablette tactile.