J’aménage ma cave en sous-sol : mode d’emploi

Modifié par Vinciane Pinte le 6/05/2015

Vous manquez de place dans votre maison ? Votre adolescent rêve de prendre ses quartiers dans votre sous-sol ? Pas de salle de jeux pour les enfants ? Même si les caves ne sont a priori pas faites pour être habitées, il y a tout à fait moyen d’y aménager un espace de vie agréable. Suivez nos conseils.
cave
© Pinterest

La hauteur sous plafond

N’ayant pas été construit pour être habité, le sous-sol est souvent bas de plafond. Cette faible hauteur peut cependant convenir pour certains aménagements : une salle de jeux pour les enfants, un espace lounge pour regarder la TV, une cave à vins, un espace de rangement, une buanderie, une pièce pour faire de la musique, … Vous pouvez aussi envisager de creuser le sol. Sachez que la hauteur sous plafond recommandée pour une pièce de vie est de 2 m 20 minimum.
D
© Dry Plan

Assainir la pièce

Vérifiez si la cave est saine. Si elle est envahie par l’eau ou l’humidité, il faut y remédier avant tout aménagement.  Vu la complexité de ces opérations d’assainissement, mieux vaut les confier à un professionnel.  
Isolation
L'isolation du sol et des murs de la cave est primordiale
© Houtmeyers architecten

L’isolation du sous-sol est primordiale

Une fois étanche, la pièce doit être bien isolée, pour des raisons évidentes de confort et d’économie d’énergie. Si elle est construite sur un terre-plein, vous pouvez coller sur le sol une couche de plaques isolantes qui pourront, à leur tour, recevoir le revêtement de sol de votre choix.
Quant aux murs, vous pouvez soit coller des panneaux composés et des plaques de plâtre par dessus (s’ils sont réguliers). Soit glisser un isolant entre le mur et une structure métallique sur laquelle vous pouvez fixer des plaques de plâtre ou des lambris (s’ils sont irréguliers).
Si vous possédez des ouvertures ou que vous en créez de nouvelles, choisissez des vitrages performants. En fonction de l’usage de la pièce, pensez à l’isolation acoustique : si votre enfant fait ses premiers pas au violon, vous ne regretterez pas d’avoir investi dans l’isolation acoustique.
Ventilation pendant renovation.
Installation d'un système de ventilation lors d'un aménagement de cave
© Luchtwinkel

La ventilation de la cave : incontournable

L’air doit circuler comme dans toutes les autres pièces de la maison, afin d’éviter les problèmes d’humidité et de moisissure. Si vos murs sont enterrés, il faut installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée) ou une pompe à chaleur réversible qui peut fonctionner aussi bien par temps caniculaire qu’en période de grand froid. Si vos murs ne sont pas enterrés, faites simplement une aération vers l’extérieur ou, si votre budget le permet, faites placer une fenêtre avec un système d’aération intégré.
-
© Delta Light

La lumière naturelle et l’éclairage

Si possible, aménagez des fenêtres hautes, des soupiraux ou des puits de lumière pour améliorer l'apport en lumière naturelle dans votre sous-sol.
Vous pouvez envisager d’agrandir le soupirail afin d’accroitre la lumière naturelle. Si vous n’en possédez pas, pourquoi ne pas installer un puits de lumière au plafond sous la forme d’une vitre qui laisserait entrer la lumière de la pièce du rez-de-chaussée ? Vous pouvez aussi placer des briques en verre dans les parois si une partie de votre cave se trouve au niveau du rez-de-chaussée.
L’éclairage artificiel doit être particulièrement soigné dans cet espace enterré. Vous pouvez utiliser des spots LED. Ces derniers sont un peu plus onéreux mais résistent beaucoup plus longtemps. 
Favorisez l’éclairage d'appoint, c’est-à-dire les lampadaires ou les lampes de bureau qui donneront un esprit cosy et beaucoup plus d’authenticité à votre cave.

Demandez plusieurs devis à des spécialistes

Si vous souhaitez confier la réalisation de ces travaux d’aménagement à un professionnel, demandez un devis à plusieurs entreprises spécialisées dans le domaine. Cela vous permettra d’évaluer le budget à prévoir.