Chauffage central

Modifié par Gretel Kerkhofs le 30/08/2012

© Viessmann
© Elco
Le principe
Une installation de chauffage central est un jeu d'ensemble complexe entre différents éléments; la chaudière - avec le brûleur et le boiler -  les conduites, les corps de chauffe et le système de régulation.
L'histoire commence par la chaudière qui réchauffe l'eau. Ensuite, celle-ci est amenée dans les corps de chauffe via les conduites afin de diffuser la chaleur de l'eau dans l'air. La demande de chaleur est commandée par le système de régulation.

Les chaudières
Il existe trois types de chaudières:
  • la classique: L'eau est chauffée jusqu'à une température entre 70 et 90° C  sur base d'une combustion classique (prix d'achat bas - rendement bas)
  • Basse température: L'eau est chauffée jusqu'à une température de 30 à 70 ° C, et ce par combustion et récupération de chaleur des gaz de combustion. (haut rendement)
  • Condensation: L'eau est chauffée jusqu'à une température entre 70 et 90°C. Hormis le brûleur, on utilise également de manière optimale la chaleur de la vapeur d'eau provenant des gaz de combustion. Ce genre de chaudière gagne rapidement du terrain (Haut rendement)

Formats
Les chaudières existent en deux variantes:
  • les chaudières au sol: nécessitent un espace au sol restreint. Cela ne doit pas nécessairement être une chaufferie isolée mais cela peut aussi être un petit coin à la cave ou dans le garage.
  • les chaudières murales: peuvent facilement être pendues au mur, sont très compactes. Il ne faut donc plus de chaufferie isolée. Ce principe permet même de placer des chaudières murales au gaz au grenier ce qui est plus avantageux en soi dans l'assurance logement (WOONPOLIS).

Appareils ouverts ou fermés:
Il existe deux principes concernant l'arrivée d'oxygène et l'évacuation des gaz de combustion:
  • le système ouvert: la cheminée classique veille, pour l'évacuation du gaz de combustion, que l'oxygène - nécessaire à la combustion - soit prise dans l'espace où se trouve ou pend la chaudière au gaz.
  • le système fermé: le gaz de combustion est soufflé via une évacuation murale et l'oxygène y est aspirée. Et ce via un tuyau à double paroi. Le tuyau interne évacue le gaz de combustion, le tuyau externe aspire l'oxygène.

Combustibles
Gaz naturel
- Frais d'installation bas; pas besoin de réservoir, nécessite moins d'espace
- est qualifié comme combustible non polluant
- le contrôle annuel de l'installation n'est pas obligatoire mais est vivement recommandé
- est un combustible fini.

Mazout
- les frais d'installation sont élevés (cuve nécessaire, espace pour la cuve,...)
- le contrôle annuel de l'installation est obligatoire
- est un combustible fini

Chauffage électrique
- frais d'installation très bas: pas besoin de chaudière, pas besoin d'espace supplémentaire. Le radiateur est directement branché sur la prise de courant
- coûteux à la consommation
- le chauffage électrique indirect (à accumulation) est moins cher que le chauffage électrique direct

Labels de qualité
OPTIMAZ et OPTIMAZ-elite
Afin d'indiquer le rendement des chaudières au mazout, deux labels de qualité ont été institués:
  • OPTIMAZ: est attribué aux combinaisons à haut rendement appliquant la technique à basse température atteignant un rendement minimal de 93%. En même temps, l'appareil satisfait à 100% les normes les plus strictes concernant les émissions Nox et Co.
  • OPTIMAZ-elite: destiné aux chaudières à mazout utilisant la technique de condensation. Elles récupèrent presque la chaleur totale qui se perd via le tuyau d'échappement ou la cheminée. Ces chaudières à condensation doivent atteindre un rendement de 97,5%.

HR+ et HR TOP
Pour les chaudières au gaz, ce sont également les labels de qualité qui cautionnent la prestation de rendement :
  • HR+: offrent un rendement minimal de 84 (+2 log Pn)% à pleine charge et 80 (+ 3 log Pn)% à charge partielle. Elles sont par ailleurs totalement en ordre avec les normes d'émission en vigueur.
  • HR TOP: est la variante du label HR+- pour les chaudières à condensation. Ici on peut compter sur au moins: 91 (+ 1 log Pn) % à pleine charge et au moins 97 (+ 1 log Pn)% à charge partielle.

Découvrez les conseils de nos experts

Brochures pour chauffage

Plus d’info ?