La maison passive

Modifié par Gretel Kerkhofs le 16/05/2012

La maison passive va plus loin qu’une maison basse énergie. La valeur K oscille entre K10 et K20, le niveau E variera plus encore notamment en raison des points supplémentaires obtenus par l’utilisation de sources d’énergie renouvelables. Ainsi, le niveau E ira se situer entre E0 et E50.

Découvrez les conseils de nos experts

Maison passive à Bocholt
Maison passive à Bocholt.
© Passiefhuis Platform vzw
Maison passive
Maison passive.
© Architect Christophe Debrabander

Pas d'installation de chauffage traditionnelle

Ce type de maison est souvent monté en ossature bois et n’a nul besoin d’une installation de chauffage traditionnelle. Elle est d’ailleurs tellement bien isolée et étanche à l’air qu’elle se chauffe avec la chaleur du soleil et un système de ventilation avec récupérateur de chaleur.

On peut aller plus loin encore dans ce système et utiliser des panneaux solaires photovoltaïques pour produire l’électricité. En fin de compte, la maison va produire plus d’énergie que vous n’en consommez.

Connaissance technique

La construction d’une maison passive n’est toutefois pas évidente. Il faut avoir les connaissances techniques requises et une minorité d’architectes peut s’en prévaloir.
Il est fortement déconseillé au profane de se lancer dans la construction d’une maison passive. La moindre erreur peut avoir des conséquences graves au niveau des déperditions d’énergie.

Brochures pour energie

Plus d’info ?