Un projet de rénovation tout à fait surprenant

Modifié par Vinciane Pinte le 21/05/2013

« Est-ce que fais construire sur une nouvelle parcelle ou est-ce que je rénove ma maison actuelle ? ».  Tel était le dilemme d’un maître d’ouvrage d’Houthalen-Helchteren dans le Limbourg. Les circonstances l’ont finalement poussé à choisir la deuxième option. Fort heureusement, car cette rénovation est une véritable réussite, de par le volume mis en œuvre en sous-sol. Habitos.be vous emmène visiter le chantier !

Découvrez les conseils de nos experts

Carte d'identité
Compacte kubusvormige gezinswoning in gele breuksteen.
  • Type d'habitation : maison unifamiliale 
  • Lieu : Houthalen-Helchteren - Limbourg
  • Construction : 1994
  • Rénovation : 2012
  • Superficie habitable : 273 m² (grâce à une extension de 85 m²)
  • Matériaux remarquables :  La construction souterraine, étanche, en béton préfabriqué. La structure en acier en surface et les châssis en aluminium à barrière thermique avec vitrage collé pour les angles.
  • Techniques remarquables : Exploitation de l’inertie thermique du béton pour créer un climat intérieur constant.
  • Budget de la rénovation : 190.000 euros
  • Architecte : Peter Ketsman - Archedea, Dorpsstraat 59, 3665 As, 089/65 82 22, 0476/45 60 79   

Souhaits du maître d’ouvrage

Etant donnée la rareté des terrains à bâtir et les prix inabordables de ceux-ci, ce couple avec enfant a décidé de rénover la demeure existante. Celle-ci, située à Houthalen-Helchteren, n’avait guère de caractère et présentait diverses faiblesses : aspect pour le moins banal et peu d’espace disponible. Ce fut la tâche de l’architecte Peter Ketsman d’y remédier. De plus, le maître d’ouvrage voulait plus d’espace pour s'adonner à son hobby, la photographie. 

De la lumière sous terre

En raison des prescriptions urbanistiques fort strictes, pas question de prévoir une extension à l’arrière ou en hauteur. En fin de compte, il ne restait plus qu’une seule option possible : une extension souterraine côté rue, combinée à une structure en surface. Cette solution impliquait en fait la plus grande surface réalisable en termes d’extension et conférait à l’architecture une énorme plus-value.
  • /Avant/après.
    © Archedea
  • /Il fallait le faire sous terre, car vu les prescriptions urbanistiques hyper sévères, il n’y avait guère d’autre solution possible.
    © Archedea
  • /Des parois en béton préfabriqué ont été mises en œuvre en sous-sol pour créer un nouveau volume.
    © Archedea
  • /Un toit par-dessus les fenêtres permet de gérer l’ensoleillement.
    © Archedea
  • /De grandes baies vitrées ont été choisies.
    © Liesbet Goetschalckx
  • /L’entrée tout en ouverture.
    © Liesbet Goetschalckx
  • /Des stores permettent de compartimenter le nouveau volume
    © Liesbet Goetschalckx
  • /A l'intérieur, le blanc règne en maître.
    © Liesbet Goetschalckx
  • /La bâtisse a subi une véritable métamorphose, pour devenir une demeure moderne, affichant un caractère unique.
    © Liesbet Goetschalckx
  • /L’intérieur s’est vu doter d’un caractère intimiste.
    © Liesbet Goetschalckx
  • Comme l’extension a surtout été mise en œuvre sous terre, l’architecte a ajouté un espace tout en ouverture, au climat intérieur agréable, et au caractère intimiste.
  • Notons la belle luminosité de l’espace souterrain.
  • Le sol coulé de couleur blanche en polyuréthane, les parois blanches, les marches flottantes et le palier de verre accentuent l’impression d’ouverture.
  • L’extension se veut un prolongement du séjour.
  • Grâce aux stores encastrés, on peut diviser le séjour pour isoler l’espace du photographe et le rendre opaque.
/
Le volume souterrain est inondé de lumière naturelle
© Liesbet Goetschalckx

Chauffage par le sol

Un chauffage par le sol a été installé dans l’extension et partout où le revêtement de sol a été renouvelé. Une chaudière compacte au gaz, à condensation, a remplacé l’installation de chauffage au mazout.
L’auvent tempère les rayons brûlants du soleil d’été. Tandis que le soleil d'hiver, plus bas, peut entrer librement. Les stores permettent aussi de rafraîchir l’espace. 
Des grilles de ventilation ont été installées dans l’extension. Inutile d’y mettre en œuvre une ventilation équilibrée avec récupérateur de chaleur en raison de l’aspect étanchéité à l’air. 
Toute l’installation électrique a été encastrée dans les parois souterraines (panneaux en béton préfabriqué). Leurs parois lisses ne requièrent qu’une fine pellicule de plâtre pour la finition.  
Il en va de même pour la vaste dalle de sol qui recouvre l’espace souterrain.

Extérieur et intérieur ne font qu’un

Un plan d’eau dans le jardin de devant a été prolongé visuellement par le palier de verre et renforce le lien entre intérieur et extérieur. Grâce à la baie vitrée à l’avant de la maison et l’agencement du jardin, le séjour vit toute l’année en osmose avec le jardin à front de rue. Toute la famille peut donc profiter un maximum du jardin, tout en restant à l’intérieur.

Lignes de forces du projet

1.    La métamorphose de la bâtisse d’une maison banale en demeure moderne de caractère tout à fait unique
2.    Le contenu tout en sobriété et en luminosité de l’espace ajouté
3.    Le climat intérieur particulièrement agréable
4.    L’adaptabilité à l’évolution des besoins.
Auteur : Daan Slingers - mai 2013
Photographie : Liesbet Goetschalckx

Brochures pour rénover

Plus d’info ?